DOCTOLIB SE LANCE SUR LE MARCHÉ DU LOGICIEL MÉDICAL
10 mars, 2021 par
DOCTOLIB SE LANCE SUR LE MARCHÉ DU LOGICIEL MÉDICAL
CHARRONDIERE Hélène


La licorne française de l’e-santé promet un « choc de simplification » et un allègement du temps administratif.

La plate-forme de prise de rendez-vous et de téléconsultation franchit une nouvelle étape de sa stratégie visant à transformer l’organisation des soins par l’innovation numérique. Elle annonce le lancement de "Doctolib Médecin", une nouvelle interface destinée aux praticiens libéraux dont la promesse ne peut que retenir leur attention : libérer du temps médical en réduisant, en moyenne, de 4 heures par semaine leur temps de travail alloué aux tâches administratives ! Dans une vidéo mise en ligne sur le site de Doctolib, Stanislas Niox-Château, son président, et ses chefs de projets présentent la genèse du projet et les fonctionnalités de ce logiciel métier. L’équipe y travaille depuis deux ans, dans une démarche qu’elle présente comme très collaborative : "Doctolib Médecin" a été co-construit avec des médecins qui ont fait part des limites de leurs logiciels actuels et de leurs attentes.

Lourdeur des charges administratives (télétransmission des FSE, édition de certificats médicaux, facturation, traitement et archivage des courriers médicaux, mise à jour des dossiers patients…), retard technologique des solutions informatiques utilisées et bugs techniques à répétition : Doctolib fait le pari que les médecins sont prêts à changer de logiciel dès lors qu’un nouvel acteur peut leur proposer une nouvelle interface plus performante et « user friendly ». La société a d’abord fait travailler une trentaine de médecins sur leur logiciel idéal. Une solution toute en une, accessible à partir de l’agenda électronique et de la fiche patient, utilisable en dehors du cabinet médical, permettant de gérer plusieurs tâches en même temps et dont les mises à jour se feraient automatiquement. Le logiciel développé par Doctolib, qui a été testé par 2 000 praticiens, intègre donc une messagerie sécurisée (Apycript ou MSSanté), télétransmet les FSE en un clic, simplifie la classification des documents, assure le suivi des impayés et propose une fonction de scan mobile via le smartphone du médecin. Il intègre par ailleurs une aide à la prescription (grâce à un partenariat avec le Vidal) et facilite les échanges de documents avec les patients. D’autres fonctionnalités, en cours de développement, devraient être accessibles dans les mois qui viennent.

Ubériser le secteur encore très atomisé des éditeurs de logiciels médicaux
L’abonnement à « Doctolib Médecin » coûte 135 € TTC par mois et vient s’ajouter à ceux déjà pris pour la solution de prise de rendez-vous en ligne (129 €) et le logiciel de téléconsultation (79 €). Un montant relativement important que Doctolib justifie par le caractère innovant de sa solution et le gain de temps qu’elle fera gagner aux médecins. En la proposant à toutes les spécialités médicales de ville (à l’exception des ophtalmologistes), la société espère séduire plusieurs dizaines de milliers de médecins dans les années à venir.

Grâce à son offre de solutions intégrées, la jeune société entend bien bousculer le marché encore très fragmenté des logiciels médicaux, actuellement dominé par les géants CompuGroup et Cegedim, lesquels détiennent, à eux deux, 40  % du marché des éditeurs de facturation Sesam-Vitale (en nombre de professionnels de santé équipés). Ce secteur ne compte pas moins de 600 sociétés actives, proposant de nombreux services autour de la facturation, du DMP, des logiciels métiers, des rendez-vous électroniques, de la télémédecine, des dispositifs connectés et des applications mobiles. Un secteur soutenu par la transformation numérique du système de santé et dont l’attractivité est renforcée par la crise sanitaire. Le GIE SESAM-Vitale a ainsi recensé plus de 200 nouveaux acteurs depuis le début de l’épidémie.


Les étapes clés du développement de Doctolib
- Création en 2013
- 2017 : 2 levées de fonds de 26 M€ et de 35 M€
- 2018 : acquisition de la plate-forme de téléconsultation MonDocteur
- 2019 : lancement de l'activité de téléconsultation, levée de 150 M€ auprès du fonds américain General Atlantic et de ses investisseurs historiques (Bpifrance, Eurazeo, Kernel et Accel)
- 2021 : lancement de "Doctolib Vaccination" et de "Doctolib Médecin"

Présentation du projet par les équipes de Doctolib
Présentation du projet par les équipes de Doctolib

Présentation de "Doctolib Médecin" : Présentation de la solution "Doctolib Médecin"  

Quelques chiffres clés
- Effectif début 2021 : 1 600 salariés en France et en Allemagne
- Collabore avec 140 000 professionnels de santé
- 70 millions de visites de patients par mois

DOCTOLIB SE LANCE SUR LE MARCHÉ DU LOGICIEL MÉDICAL
CHARRONDIERE Hélène 10 mars, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver