DEUX NOUVELLES ACQUISITIONS POUR CERBA HEALTHCARE
Le n° 2 français de la biologie médicale annonce la reprise du laboratoire aquitain Labexa ainsi que le rachat de la CRO Viroclinics-DDL.
3 janvier, 2022 par
DEUX NOUVELLES ACQUISITIONS POUR CERBA HEALTHCARE
CHARRONDIERE Hélène

Après l’acquisition, en juillet dernier, du réseau de biologie médicale Lifebrain en Italie, Cerba Heathcare signe en cette fin d’année deux nouvelles opérations de croissance externe. Début décembre, le groupe dirigé par Catherine Courboillet a annoncé être parvenu à un accord avec les biologistes actionnaires de Labexa, n° 1 de la biologie médicale en Nouvelle-Aquitaine. Disposant de 94 sites répartis dans 7 départements, ce LABM a réalisé, en 2020, un chiffre d’affaires de 120 M€, au travers de ses 4 filiales (Accolab, Exalab, LBA et SEALAB). Il compte quelque 900 collaborateurs, dont 110 biologistes. Selon Capital Finance, cette opération valoriserait le laboratoire aquitain entre 450 et 500 M€.

Dernière acquisition de l’année 2021, celle de la contrat research organization néerlandaise Viroclinics-DDL, spécialisée dans la conduite d’essais cliniques et non cliniques, les diagnostics cliniques ainsi que la logistique des essais. Cette société, qui emploie 390 scientifiques et experts, sera intégrée au sein de la filiale Cerba Research. Elle permettra à cette dernière de renforcer son implantation à l’international, Viroclinics-DDL étant implanté en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique. Soumise aux autorisations réglementaires et à certaines conditions administratives, cette acquisition devrait être conclue au plus tard à la fin du premier trimestre 2022.

Repris en mars dernier par le fonds d’investissement suédois EQT pour un montant de 4,5 Md€, Cerba a réalisé, en 2020, un chiffre d’affaires consolidé de 1,4 Md€, dont 902 M€ en France. Il est le LBM français bénéficiant de la plus forte présence à l’international, grâce à ses implantations en Italie (via Delta Medical, Fleming Research et Lifebrain), en Belgique (Barc), au Luxembourg (Ketterhill) et dans plusieurs pays africains (Lancet Laboratories). Le groupe s’est récemment diversifié dans la biologie vétérinaire, avec la création de Cerba Vet. Il emploie au total 12 000 personnes dans le monde.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur Le secteur de la biologie médicale Post-Covid

DEUX NOUVELLES ACQUISITIONS POUR CERBA HEALTHCARE
CHARRONDIERE Hélène 3 janvier, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver