Carrefour : des performances opérationnelles plutôt décevantes mais une structure financière en voie d’assainissement
26 juillet, 2001 par
Carrefour : des performances opérationnelles plutôt décevantes mais une structure financière en voie d’assainissement
Les Echos Etudes


L’année 2001 est marquée par un flux d’exploitation moins abondant (hausse marginale de l’EBE de 0,3 %) comme l'indique notre étude de marché. Conséquemment, la trésorerie d’exploitation est en recul (– 12 %) et se répercute défavorablement sur le DAFIC (en baisse de 4,3 %) malgré un effort d’investissement plus modéré. L’orientation plus discount de l’enseigne oriente à la baisse les marges (taux de marque ramené 22,5 % contre 23 % l’année passée). Toutefois, la marge nette gagne 0,6 point à 2,4 % grâce à un gonflement artificiel du
résultat net (+ 18,8 % liés à la hausse des produits exceptionnels). Les cessions d’actifs non stratégiques permettent au groupe de réduire son endettement net (– 2,1 milliards d’euros). Mais le poids de la dette reste encore important avec un ratio de 100 % (contre 117,5 % l’an passé).

Un avenir prometteur

Avec une progression de 3,6 % du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constant au premier trimestre 2002, l’évolution est dans la tendance prévue par le groupe. L’Europe et l’Asie contribuent principalement à cette performance. Tandis que l’Amérique latine peine à se redresser et enregistre de nouveau un recul de 24,4 % de son chiffre d’affaires (hors effets de change). Les objectifs de croissance de 5 % de chiffre d’affaires (à taux de change constants) et de 10 à 15 % du résultat net pour l’année 2002 sont inférieurs aux prévisions établies après la fusion (doublement du résultat net entre 1999/2002). De part, son portefeuille multiformat, Carrefour bénéficie d’une bonne dynamique de croissance par la densification de ses réseaux et une extension de sa couverture géographique. Le groupe exploite des hypermarchés dans 28 pays mais des supermarchés dans seulement neuf pays et des magasins maxidiscompte dans sept pays. Le potentiel de croissance est donc considérable, si la conjoncture st favorable.

Carrefour : des performances opérationnelles plutôt décevantes mais une structure financière en voie d’assainissement
Les Echos Etudes 26 juillet, 2001
Partager ce poste
Archiver