LA LIVRAISON DE REPAS « SANS CONTACT » RESTE AUTORISÉE

LA LIVRAISON DE REPAS « SANS CONTACT » RESTE AUTORISÉE

La répression des fraudes a publié des consignes strictes pour assurer la livraison des repas à domicile sans contact et protéger préparateurs, livreurs et clients. Les plates-formes de livraison adaptent leurs solutions.

Les restaurants sont fermés, mais l’arrêté du 14 mars autorise le maintien des activités de vente à emporter et de livraison. La livraison de repas à domicile reste autorisée, à la condition qu’elle se fasse sans contact, et ce pour protéger tous les acteurs de la chaîne : les préparateurs des repas, les livreurs et les clients. Aucune interaction physique, ni cuisiniers/livreurs, ni livreurs/clients n’est permise. Dans ce cadre, la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) a publié dimanche 15 mars un guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison des repas à domicile :
- Une zone de récupération des repas doit être aménagée par le restaurant, distincte de la cuisine, afin d’assurer la récupération du repas sans contact entre la ou les personnes chargées de la préparation du repas et la personne chargée de la livraison ;
- Le livreur dépose son sac ouvert et le personnel du restaurant place le repas directement dans le sac ;
- Lors de la livraison du repas, le livreur prévient le client de son arrivée (en frappant ou en sonnant) ;
- Le livreur part immédiatement ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de la porte par le client. L’objectif est de ne pas se croiser.

Dans ce contexte, les plates-formes mettent en place des procédures sanitaires strictes et adaptent leurs solutions à destination de leurs restaurants partenaires, de leurs livreurs et des clients. Uber Eats propose ainsi à ses partenaires de percevoir leurs revenus de manière quotidienne et non plus une fois par semaine afin de faciliter la gestion de leur trésorerie. À l’égard de ses livreurs, la plate-forme rembourse leurs achats de produits sanitaires (gel hydroalcoolique, lingettes désinfectantes, gants jetables). Enfin, pour les clients, sont mises en place la gratuité des frais de livraison jusqu’au 31 mars et une ligne téléphonique pour permettre à toutes les personnes notamment les seniors n’ayant pas accès à internet et ne pouvant se déplacer de passer commande. De son côté, Deliveroo propose également, pour ses livreurs, le remboursement de matériel de protection, ainsi qu’une prise en charge de consultations médicales en vidéo à distance via la plate-forme Qare.


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Le marché français de la nutrition clinique

Compléments nutritionnels oraux, nutrition entérale et parentérale… Dynamique, enjeux et perspectives du marché de la nutrition médicale

Le marché de la nutrition clinique orale et entérale, à la croisée de l’agroalimentaire et de la pharmacie, présente des ...

septembre 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Comment répondre aux enjeux et capter le potentiel du marché suite à la forte accélération liée à la crise ?

En France, dans un contexte plutôt morose pour la grande distribution (déconsommation ; difficultés de l’hypermarché ; annonce de suppressions ...

mai 2020

Découvrir

Les leviers de croissance de la restauration rapide en France

Concepts prometteurs, services innovants, emplacements stratégiques

La restauration rapide défend bien son statut de locomotive de la restauration commerciale dans l’hexagone.

décembre 2019

Découvrir

Les perspectives de l’intelligence artificielle dans l’agriculture en…

Défis, opportunités et usages de l’IA face aux enjeux du monde agricole

L'agriculture fait face à de nombreux défis, que ce soit en France ou à l'international, avec en premier lieu, la ...

août 2019

Découvrir