LES INTENTIONS D’ACHATS DE NOËL SONT EN BAISSE CETTE ANNÉE

LES INTENTIONS D’ACHATS DE NOËL SONT EN BAISSE CETTE ANNÉE

L’étude OpinionWay nous livre de précieux enseignements sur les intentions d’achats des Français, à l’occasion des fêtes de fin d’année 2018.
Les Français prévoient de dépenser en moyenne 342 € cette année pour leurs achats de Noël, selon l’étude réalisée le mois dernier par l’institut OpinionWay pour l’éditeur de solutions Internet Proximis. Par rapport à 2012, ce budget est en retrait de 12 %, soit 45 €. En termes de circuits de distribution, les Français réaliseront leurs achats aussi bien en magasins (pour 72 % d’entre eux), que sur Internet (65 %). Concernant les points de vente physiques, 46 % des sondés se rendront en grandes surfaces et 42 % en magasins spécialisés. La part des consommateurs qui réaliseront leurs achats en ligne a progressé de 8 points entre 2012 et 2018 pour s’établir à 65 %. Ce sont les produits culturels qui arrivent en tête des cadeaux les plus achetés sur les sites de e-commerce avec 52 % d’intentions, devant les jeux et jouets (44 %), les produits high-tech (32 %) et les biens d’équipement de la maison (22 %).
Opinionway a également interrogé les Français sur les facteurs de stress liés à leurs achats. Sur Internet, la peur de ne pas être livré avant Noël est le premier facteur d’inquiétude, cité par 40 % des Français. En effet, 30 % des sondés déclarent avoir été confrontés à un retard de livraison de cadeaux de Noël commandés en ligne et cette proportion grimpe à 41 % pour les parents de jeunes enfants. L’impossibilité de voir ou d’essayer les produits acquis est le deuxième facteur de stress, devant la difficulté d’échanger et le risque de ne jamais recevoir les produits commandés.
Côté avantages de la vente en ligne, les Français citent, avant tout, le fait d’éviter la cohue dans les magasins (58 %), l’accès à de meilleurs prix (49 %), la possibilité de comparer les prix et des produits et la facilité d’achat.
Du côté de la vente en magasins, les facteurs de stress tiennent essentiellement à la cohue dans les points de vente (50 % de citations), l’attente aux caisses (40 %), la difficulté à trouver le bon cadeau (32 %) ou la rupture de stock (25 %). En termes d’avantages, les Français placent en tête le fait de pouvoir essayer ou voir les produits (56 %), de repartir directement avec leurs achats (48 % de citations) et l’ambiance de Noël dans les points de vente (33 %).


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Réinventer le crédit à la consommation

Quels impacts des nouvelles tendances de consommation sur l’offre des banques et des distributeurs ?

Le marché français du crédit à la consommation progresse à un rythme soutenu depuis plusieurs années. Si bien que la ...

décembre 2018

Découvrir

Nouveauté

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Pour continuer à séduire les consommateurs français, le marché snacking doit intégrer leurs nouvelles exigences

novembre 2018

Découvrir

Panel distributeurs

Le marché du jardin amateur

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par rayon, par circuit et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

Après une année 2016 quasi atone, le marché du jardin a retrouvé le chemin de la croissance en 2017.

octobre 2018

Découvrir

Nouveauté

Observatoire du Web to store

Les meilleures pratiques en ligne du retail en France

Aujourd’hui, le parcours d’achat est devenu omnicanal, destiné à un consommateur mobile et connecté en permanence.

octobre 2018

Découvrir