VOITURES ELECTRIQUES : FORD CHOISIT SON USINE ESPAGNOLE
La future production des véhicules électriques de la marque américaine pouvait être accueillie en Allemagne ou en Espagne. C'est le site de Valence qui a été choisi au grand dam des syndicats allemands qui redoutent des pertes d'emplois.
6 juillet, 2022 par
VOITURES ELECTRIQUES : FORD CHOISIT SON USINE ESPAGNOLE
LES ECHOS ETUDES


Pour produire en Europe ses nouveaux véhicules électriques, Ford avait le choix entre son usine espagnole de Valence et celle de Sarrelouis en Allemagne. Le 22 juin dernier, c’est le premier site, qui emploie autour de 6 000 personnes, qui a été choisi par le constructeur américain pour le plus grand soulagement des autorités espagnoles. Outre-Rhin, en revanche, c’est la douche froide. Cité par Les Échos, le syndicat IG Metall prédit même le démantèlement progressif du site et la perte, à terme, de tout ou partie des 4 600 emplois directs, sans parler des impacts négatifs sur les fournisseurs de l’usine de Sarrelouis.

Des investissements à Cologne
Ces dernières années, Ford a fermé pas moins de 6 usines en Europe et en Russie dont celle de Blanquefort, en Gironde. Plus de 10 000 emplois ont ainsi été supprimés sur le continent. Pour calmer l’inquiétude des syndicats allemands, Ford a précisé que l’usine de Sarrelouis continuerait à produire la Ford Focus et que des réflexions sur le futur du site étaient actuellement menées par le groupe.

Ford a également annoncé vouloir investir 2 Md$ pour convertir le site de Cologne afin qu’il puisse rapidement produire, lui aussi, des véhicules électriques. D’ici 2026, le constructeur américain souhaite être en capacité de fabriquer 600 000 véhicules électriques par an sur l’ensemble de ses sites européens.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le marché des véhicules électriques et services associés. 
VOITURES ELECTRIQUES : FORD CHOISIT SON USINE ESPAGNOLE
LES ECHOS ETUDES 6 juillet, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver