VERS UNE LÉGÈRE HAUSSE DE LA CROISSANCE MONDIALE
2 décembre, 2016 par
VERS UNE LÉGÈRE HAUSSE DE LA CROISSANCE MONDIALE
Les Echos Etudes


La politique de relance de certains grands pays devrait faire remonter la croissance mondiale selon l’OCDE. « Après cinq années de résultats d’une faiblesse décevante, des perspectives de croissance légèrement plus fortes s’ouvrent à l’économie mondiale » a récemment déclaré Angel Gurría, le Secrétaire général de l’OCDE. Le PIB mondial pourrait ainsi croître de 3,3 % en 2017 et de 3,6 % en 2018. Une légère embellie qui s’explique en partie, selon les experts de la célèbre organisation internationale, par la mise en place de politiques de relance et de grands travaux annoncée par les États-Unis et le Japon. Les prévisions de croissance de ce dernier pays ont ainsi été revues à la hausse. Sous l’effet d’un plan de relance publique, l’augmentation du PIB japonais pourrait atteindre 0,8 % en 2016 (contre 0,6 % initialement prévu par l’OCDE) et 1 % en 2017 (contre 0,7 %). Du côté des États-Unis, même si les tentations protectionnistes du nouveau président inquiètent l’OCDE, ses promesses « d’assouplissement de la politique budgétaire » laissent espérer une nette reprise de l’économie américaine. La première économie du monde pourrait ainsi connaître une croissance de 2,3 % en 2017 et de 3 % en 2018. Et en Europe ? Dans la zone euro, encadrement budgétaire oblige, la croissance ne devrait pas dépasser 1,6 % en 2017 et 1,7 % en 2018. Quant à la France, les prévisions ont été revues à la baisse : 1,2 % en 2016 contre 1,3 % initialement prévu, 1,3 % en 2017 et 1,6 % en 2018. Enfin, l’OCDE revient sur les effets du Brexit. Pour ses experts, s’il venait vraiment à être mis en œuvre, le Royaume-Uni pourrait voir sa croissance chuter à 1,2 % en 2017 (contre 2 % attendu en 2016) et atteindre un modeste 1 % en 2018.

VERS UNE LÉGÈRE HAUSSE DE LA CROISSANCE MONDIALE
Les Echos Etudes 2 décembre, 2016
Partager ce poste
Archiver