VENTES DE MEUBLES : L’EMBELLIE AVANT LA DÉPRIME
20 mars, 2020 par
VENTES DE MEUBLES : L’EMBELLIE AVANT LA DÉPRIME
BERVILY Elodie


Porté par des facteurs macro-économiques favorables, le marché français de l’ameublement a enregistré une forte croissance en 2019. Mais, avec la crise due au coronavirus, l’année 2020 s’annonce très compliquée pour les professionnels de l’ameublement.

L’IPEA, l’Institut d’Études et de Promotion de l’Ameublement, vient de publier les chiffres définitifs des ventes de meubles au cours de l’année 2019 et les résultats sont meilleurs que sont attendus. Le marché de l’ameublement a, en effet, progressé de 4,1 % par rapport à l’année précédente, soit la plus forte croissance observée depuis 2007. Les Français ont ainsi dépensé 13,4 Md€ pour leurs achats de meubles en 2019.

L’embellie a profité à tous les segments du marché et particulièrement au meuble de cuisine dont les ventes ont progressé de 6,2 %, à 3,6 Md€. La literie affiche également une forte croissance de 4,0 %, devant le meuble meublant (bibliothèque, armoire…) et le meuble de jardin, tous deux en progression de 3 %. Du côté des distributeurs, les spécialistes de l’ameublement, tels les cuisinistes et les magasins de literie, affichent la plus forte progression, à +6,8 %, devant la grande distribution spécialisée dans l’ameublement (Ikea, But, Conforama, Alinéa, Maisons du Monde…) en croissance de 4,3 %. Ces deux circuits trustent ainsi près des deux tiers des ventes de meubles en France.

Différents facteurs expliquent, selon l’IPEA, cette belle dynamique enregistrée en 2019 : un pouvoir d’achat et une confiance des ménages en hausse tout au long de l’année, des taux d’épargne bas encourageant la consommation, un taux d’inflation mesuré et, enfin, un nombre important de transactions dans l’immobilier ancien avec plus de 1 million de biens qui ont changé de main. Mais cette croissance va, incontestablement, s’arrêter brutalement suite à la crise due au coronavirus et la fermeture des magasins d’ameublement depuis le 15 mars dernier.

VENTES DE MEUBLES : L’EMBELLIE AVANT LA DÉPRIME
BERVILY Elodie 20 mars, 2020
Partager ce poste
Archiver