VACANCES DE NOEL : BILAN EN DEMI-TEINTE POUR LES STATIONS DE SKI
Le bilan se révèle contrasté pour les professionnels de la montagne. Malgré le retour des Français sur les pistes, l'absence de la clientèle internationale, notamment des Britanniques, et le contexte sanitaire ont pesé sur la fréquentation de certaines stations.
11 janvier, 2022 par
VACANCES DE NOEL : BILAN EN DEMI-TEINTE POUR LES STATIONS DE SKI
DESCLOS Cécile

Après une saison blanche, l’an dernier, pour les stations de ski, le démarrage de la saison hivernale, marqué par la période des vacances de Noël, premier temps fort de la saison, était très attendu par les professionnels de la montagne, et ce malgré un contexte sanitaire encore compliqué. À ce titre, même si les chiffres de fréquentation au niveau national se révèlent encore en dessous du niveau d’avant-crise, les professionnels ont toutefois jugé satisfaisant le démarrage de la saison avec un bon niveau de réservation. Le taux d’occupation s’est en effet établi à 74 %, contre 84 % lors de la même période en 2019-2020, selon des données compilées par le cabinet spécialisé G2A, mandaté par l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM). Les résultats sont néanmoins contrastés selon les massifs et les stations.

De leur côté, les professionnels des 112 stations de Savoie et de Haute-Savoie jugent décevants les indicateurs enregistrés pendant ces vacances. Toutes les catégories d’hébergement affichent des niveaux de réservation en recul (la baisse atteint même 35 % dans les villages vacances). Toutefois, les stations-villages ont mieux résisté que les stations d’altitude en raison d’une clientèle plus internationale pour les secondes. En conséquence, l’Observatoire de l’Agence Savoie Mont Blanc anticipe une baisse de fréquentation qui pourrait avoisiner les 14 % par rapport à l’hiver 2018/2019. En cause, l’absence des vacanciers britanniques, première nationalité internationale en Savoie et en Haute-Savoie, qui pèse habituellement 12 % du volume des nuitées hivernales en moyenne, et la dégradation de la situation sanitaire dans l’Hexagone.

À l’inverse, la saison hivernale a plutôt bien démarré en Isère et dans les Pyrénées grâce à des conditions favorables : enneigement abondant, ouvertures précoces des domaines skiables, fréquentation soutenue de la clientèle française. Ainsi, les professionnels de la montagne iséroise esquissent un bilan positif du début de saison. Durant la seconde semaine des vacances, les hébergements marchands ont même fait le plein, avec des taux d’occupation moyens oscillant entre 85 % et 100 %. De même, les stations de ski des Pyrénées-Orientales font état d’une fréquentation plus que satisfaisante puisque celle-ci a été en hausse de 10 % comparé à 2019.

Pour autant, les prévisions demeurent incertaines pour la suite de la saison hivernale qui reste largement conditionnée à l’évolution du contexte sanitaire.
VACANCES DE NOEL : BILAN EN DEMI-TEINTE POUR LES STATIONS DE SKI
DESCLOS Cécile 11 janvier, 2022
Partager ce poste
Archiver