UNE SAISON ESTIVALE QUI S'ANNONCE AU BEAU FIXE
2021 devrait être un excellent cru pour le tourisme estival dans l'Hexagone. Le contexte inflationniste pourrait toutefois conduire les Français à réduire leur budget consacré aux vacances.
24 mai, 2022 par
UNE SAISON ESTIVALE QUI S'ANNONCE AU BEAU FIXE
DESCLOS Cécile


La saison 2022 pourrait être excellente pour la destination France. Les intentions des Français pour les vacances d’été 2022 ont fait l’objet de trois enquêtes : l’enquête de G2A Consulting(1), le baromètre des intentions de voyage pour les 6 prochains mois d’Atout France/TCI Research(2), l’enquête d’ADN Tourisme sur les intentions de départ des Français(3). Tour d’horizon des principaux résultats.

- Des intentions de départ en hausse : 63 % des Français envisagent de partir en vacances cet été, versus 35 % l’année dernière à la même date, selon G2A Consulting. Ce taux s’élève à 71 % du côté des prévisions d’ADN Tourisme ;
- Des départs concentrés sur la très haute saison : selon G2A Consulting, 70 % des partants envisagent de partir sur juillet et août ;
- Une durée de séjour d’une à deux semaines : 42 % des partants ont réservé pour une semaine et 35 % pour deux semaines (G2A Consulting) ;
- Un niveau de réservations déjà au beau fixe : selon le ministère du Tourisme, le tourisme en plein air affiche par exemple une hausse de 24 % au 26 avril par rapport à 2019, avec un chiffre d’affaires prévisionnel en progression de 30 %. De son côté, le groupe Logis annonce une année record avec des prévisions très optimistes pour cet été, puisqu’à fin avril les réservations pour juillet-août étaient en hausse de 40 % par rapport à 2019 ;
- La destination France une nouvelle fois privilégiée : le baromètre des Intentions de voyage d’Atout France indique que 60 % des Français prévoient de séjourner en France ;
- Le littoral devrait à nouveau faire le plein : selon l’enquête G2A Consulting, 63 % des partants vont privilégier les destinations balnéaires, contre 14 % la montagne, 14 % la campagne et 9 % la ville. De son côté, Atout France confirme cet attrait pour les côtes littorales avec près de 49 % des prévisions de départ dans les 6 prochains mois, avec toutefois un recul de 8 points par rapport à l’année dernière. Viennent ensuite les destinations urbaines, délaissées en 2020 et 2021, qui retrouvent de l’attrait avec 29 % des intentions de voyage.
- Le tourisme d’itinérance a le vent en poupe : l’itinérance, moteur de l’attractivité des territoires, est envisagée par 22 % des Français dans les 6 prochains mois selon le baromètre Atout France, en hausse de 7 points par rapport à 2021.
- Le budget consacré aux vacances, point de vigilance central : 68 % des Français déclarent que leur budget sera réduit compte tenu de l’inflation, selon ADN Tourisme.

(1) Enquête réalisée auprès d’un panel de 1 012 Français représentatif de la population française en mars 2022 (2) Baromètre des intentions de voyage auprès de 1 000 répondants en France réalisée en mars (3) Enquête réalisée en ligne auprès de 4 000 Français en mars 2022

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur économie.
UNE SAISON ESTIVALE QUI S'ANNONCE AU BEAU FIXE
DESCLOS Cécile 24 mai, 2022
Partager ce poste
Archiver