UN CHIFFRE D’AFFAIRES STABLE POUR GEODIS AU 1ER SEMESTRE
1 octobre, 2020 par
UN CHIFFRE D’AFFAIRES STABLE POUR GEODIS AU 1ER SEMESTRE
MEZIANI Hélène


La filiale logistique du groupe SNCF a traversé la crise sans trop d’encombres mais doit adapter les plans de transport de ses clients.

Geodis est un habitué des bonnes performances et ce premier semestre le confirme. Alors que toutes les activités du groupe SNCF sont dans le rouge, la filiale de logistique affiche une stabilité de ses revenus. Malgré un impact du Covid-19 de -325 M€, le chiffre d’affaires de l’entité a augmenté de 0,3 %. Geodis a notamment organisé des opérations de charters pour répondre aux demandes de transports urgents alors que les capacités de fret aérien étaient très réduites (elles sont en grande partie dépendantes du transport de passagers) et a joué un rôle important dans l’approvisionnement en masques grâce au pont aérien mis en place entre la Chine et la France. In fine, Geodis a même réussi à gagner des parts de marché.
On ne peut pas non plus dire que Geodis n’a pas connu de difficultés pendant la période. Le groupe a dû réévaluer ses plans de transport et doit d’ailleurs continuer à le faire. Car certains clients relocalisent leurs activités tandis que d’autres abandonnent certains projets (délocalisations notamment). Les zones qui intéressent les clients changent : la Chine, en particulier, devient moins attractive. Pour les dirigeants de Geodis toutefois, la pandémie a, en fait, accéléré des tendances existantes depuis 5 à 7 ans et des questionnements sur la sécurisation des chaines d’approvisionnement

UN CHIFFRE D’AFFAIRES STABLE POUR GEODIS AU 1ER SEMESTRE
MEZIANI Hélène 1 octobre, 2020
Partager ce poste
Archiver