TESLA CHERCHE SON MODÈLE DE DISTRIBUTION
15 mars, 2019 par
TESLA CHERCHE SON MODÈLE DE DISTRIBUTION
KIM Sun


Après avoir annoncé la fermeture de la totalité de ses boutiques physiques, le constructeur de véhicules électriques fait marche arrière.

Le processus d’achat d’une voiture a été totalement bouleversé par le digital. Les futurs acquéreurs se rendent de moins en moins en concession, préférant chercher conseils et informations sur le web. Mais les consommateurs sont-ils prêts pour un modèle 100 % digital ? Tesla semblait en être convaincu. Le constructeur américain avait annoncé le 28 février 2019 la fermeture de l’ensemble de ses boutiques physiques à travers le monde pour passer à un modèle entièrement en ligne. Une décision qui devait lui permettre de baisser ses prix de vente de 6 % en moyenne. Toutefois, l’annonce a provoqué une incertitude du côté des investisseurs et une forte chute de la valeur de l’entreprise en bourse. Une semaine plus tard, Elon Musk a finalement renoncé à son projet. Après réflexion, le groupe va conserver une partie de son réseau de distribution physique qui compte aujourd’hui 378 points de vente, dont 11 en France. La commande du véhicule s’effectuera sur le site web du constructeur, mais le client aura la possibilité de tester la voiture dans un showroom avant l’achat. Quelques points de vente disposeront également d’un stock limité de véhicules. Tesla a annoncé que le prix de sa nouvelle Modes S restera inchangé à 35 000 $, mais les tarifs des versions haut de gamme des modèles 3, X et S seront augmentés de 3 %.

Pour plus d'informations sur les nouveaux défis du marché du véhicule autonome, découvrez notre dernière étude 

TESLA CHERCHE SON MODÈLE DE DISTRIBUTION
KIM Sun 15 mars, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver