SUCCÈS DE LA RESTAURATION À EMPORTER CONSOMMÉE À DOMICILE
30 novembre, 2015 par
SUCCÈS DE LA RESTAURATION À EMPORTER CONSOMMÉE À DOMICILE
Les Echos Etudes


Selon NPD Group, un dîner sur trois commandé à l'extérieur et consommé à domicile.

Selon une nouvelle étude de NPD Group, le segment de la restauration à emporter à domicile est en plein essor avec une progression de 4 % en un an. Il totalise 800 millions de repas commandés puis consommés à domicile pour une valeur de 4,7 milliards d’euros. Ce qui représente 10 % des visites en restauration hors domicile. Cette proportion monte à 30 % en soirée. Ce dynamisme contraste avec l’atonie enregistrée par la consommation en restauration hors domicile dans son ensemble (recul de 1 % de la fréquentation en cumul annuel à fin septembre 2015), qui continue à souffrir de la crise économique.

Trois facteurs principaux motivent le choix de la restauration à emporter à domicile. En premier, la perception de la cuisine, vue comme une corvée après une journée de travail ; en deuxième, l’envie de partager un moment convivial en famille, en faisant plaisir aux enfants ; en troisième, le manque de temps. Arrivent ensuite le plaisir de rester à la maison et l’attractivité du prix. Plus précisément, la restauration rapide ethnique est le moteur de la croissance du segment à emporter en 2015. Elle comprend la cuisine asiatique (chinoise, japonaise, thaï), la cuisine turque et les kebabs. Les autres circuits qui dominent le paysage de la restauration à domicile sont les établissements proposant des burgers et des pizzas livrés ainsi que certaines sandwicheries. Les restaurants « classiques » captent, eux, seulement 5 % des visites du marché, principalement les restaurants italiens proposant des pizzas à emporter. NPD conclut son étude sur le potentiel de développement important de la restauration livrée en France qui est en retard comparé à l’Angleterre où elle représente 1 visite sur 7.

SUCCÈS DE LA RESTAURATION À EMPORTER CONSOMMÉE À DOMICILE
Les Echos Etudes 30 novembre, 2015
Partager ce poste
Archiver