SPIRITUEUX : LE RHUM ET LE WHISKY TOUJOURS EN TETE DES VENTES
Après le rhum, le whisky, les anisés et la vodka, le gin fait son entrée dans le top 5 des spiritueux les plus achetés en France.
7 octobre, 2022 par
SPIRITUEUX : LE RHUM ET LE WHISKY TOUJOURS EN TETE DES VENTES
BERVILY Elodie


Dans le cadre du Whisky Live Paris, le plus grand évènement dédié à la dégustation de whisky et de spiritueux en Europe, La Maison du Whisky et l’Ipsos ont publié leur baromètre 2022 sur les achats et la consommation de spiritueux en France. 600 Français âgés de 30 à 60 ans ont donc été interrogés sur leurs goûts, leurs habitudes de consommation et leurs critères de choix des produits.

Les produits phares
Sans surprise, le rhum et le whisky figurent, cette année encore, en haut du podium des achats de spiritueux. En effet, 53 % des personnes interrogées déclarent avoir acheté du rhum au cours des 12 derniers mois, un chiffre quasi identique pour le whisky (51 %). Sont ensuite plébiscités les spiritueux anisés (38 %), la vodka (31 %) et, pour la première fois dans le top 5, le gin (27 %) qui distance de peu la liqueur de menthe (24 %).

Et pour faire leur choix, les consommateurs sont tout particulièrement attentifs au prix (88 %), 31 % des sondés accordent d’ailleurs une très grande importance aux promotions, mais aussi à la connaissance qu’ils ont déjà du produit (84 %) et à sa disponibilité en magasin (77 %). Parallèlement, la dimension RSE des produits intéresse de plus en plus les consommateurs : ces derniers sont soucieux de l’origine de la production des spiritueux (64 % contre 69 % en 2021), de celle des matières premières utilisées (67 % contre 62 % en 2021) et de la traçabilité des produits (63 % contre 59 % en 2021).

Les principaux lieux d’achat
Les grandes et moyennes surfaces (supermarchés, hypermarchés…) restent le principal lieu d’achat des spiritueux (cités par 71 % des personnes interrogées en 2022). Viennent ensuite les boutiques spécialisées de type caviste (27 %) et les entreprises productrices de spiritueux (15 %). Quant aux achats sur internet, ils augmentent au fil du temps, que ce soit sur les sites des supermarchés et des hypermarchés (12 % contre 11 % en 2021) ou sur les sites des cavistes (9 % contre 5 % en 2021). Et c’est chez les 41-60 ans que les achats sur internet ont connu l’augmentation la plus significative : 22 % en 2021, contre 14 % en 2021. Les consommateurs utilisent également internet pour s’informer sur les produits : ils sont 44 % à envisager une action sur les réseaux sociaux en lien avec la consommation de spiritueux. Ils y recherchent, notamment, des recettes de cocktails (42 %), des informations sur la production et la fabrication des produits (29 %) et des partages d’expériences (27 %).

« Usages et attitudes relatifs à l’achat et la consommation de spiritueux », Rapport d’étude - Baromètre 2022, Maison du Whisky et Ipsos, août 2022

Pour aller plus loin, découvrez nos étude du secteur distribution biens de consommation.
SPIRITUEUX : LE RHUM ET LE WHISKY TOUJOURS EN TETE DES VENTES
BERVILY Elodie 7 octobre, 2022
Partager ce poste
Archiver