SERVICES AUTO : QUELLE PLACE TIENNENT LES FEMMES ?
12 mars, 2021 par
SERVICES AUTO : QUELLE PLACE TIENNENT LES FEMMES ?
Les Echos Etudes


Le nombre de femmes restent globalement très faible dans les services de l’automobile. En revanche, et sans surprise, le niveau de mixité varie très fortement en fonction des métiers exercés.

À l’occasion de la journée des droits de la femme, l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA), a consacré le numéro de février de son observatoire des métiers des services de l’automobile à la mixité femmes/hommes dans cette branche d’activité. Il en ressort dans l’ensemble que 107 600 femmes salariées ou indépendantes travaillent dans les métiers des services automobiles contre 402 969 hommes. Sans surprise, dans certains secteurs d’activité, les femmes restent extrêmement minoritaires. C’est le cas notamment du contrôle technique (14,4 %), du commerce et de la réparation de véhicules industriels (16,1 %) ou encore du commerce de détail d’équipements automobiles (17,7 %). En revanche, d’autres secteurs sont beaucoup plus féminisés et tendent même vers la parité comme le commerce de détail de carburant (48,4 %), les écoles de conduite (48,4 %) ou encore la location longue durée (45,6 %).

Des métiers très majoritairement exercés par des hommes

Les métiers traduisent encore plus profondément que les secteurs la faible mixité femmes/hommes. C’est le cas notamment des métiers dits techniques qui sont exercés quasi-exclusivement par des hommes : mécaniciens (99,1 %), carrossier/peintre (99,2 %), agent de maintenance (97,6 %)… A contrario, les fonctions de secrétaires et de comptables sont à plus de 88 % assurées par des femmes. Il n’y a que dans les métiers de moniteurs auto-école et de gérants de station-service que la parité est à peu près respectée.

SERVICES AUTO : QUELLE PLACE TIENNENT LES FEMMES ?
Les Echos Etudes 12 mars, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver