RAMSAY SANTE INVESTIT DANS LA TELESURVEILLANCE MEDICALE
Le leader de l'hospitalisation privée prend une participation de 20 % dans cette jeune société lilloise, aux côtés du groupe La Poste et de la start-up studio Sparkling Partners.
18 mai, 2022 par
RAMSAY SANTE INVESTIT DANS LA TELESURVEILLANCE MEDICALE
LES ECHOS ETUDES


La prochaine entrée dans le droit commun de la télésurveillance médicale fait bouger les lignes au sein de ce secteur émergent et fragmenté. Promise à de belles perspectives de croissance, la télésurveillance à domicile intéresse un nombre croissant d’établissements hospitaliers, séduits par des solutions leur permettant d’optimiser le suivi à distance des patients. Annoncé début mai, l’investissement de Ramsay Santé dans Newcard confirme cet intérêt. Créée en 2016 par des médecins cardiologues, cette start-up lilloise, soutenue dès ses débuts par le bio-Incubateur Eurasanté, s’est spécialisée dans la télésurveillance de pathologies chroniques et plus particulièrement cardiovasculaires. Utilisées par quelque 200 centres de soins et 4 000 patients, ses solutions sont actuellement spécifiquement destinées aux insuffisants cardiaques et aux patients ayant bénéficié d’une transplantation rénale. L’entrée de Ramsay Santé dans son capital offre à Newcard un vivier de nouveaux patients pouvant bénéficier de ses solutions, ainsi qu’un élargissement des professionnels de santé inscrits sur sa plate-forme (au nombre d’environ 400 début 2022). Le groupe dirigé par Pascal Roché dispose en France de 69 cliniques MCO, 19 cliniques SSR et 37 établissements de santé mentale. Sans compter les premiers centres de soins primaires que Ramsay Santé souhaite développer en médecine de ville, en réponse à la désertification médicale.

Des patients plus autonomes grâce au numérique
Lancée dans le cadre du programme ETAPES, la solution développée par Newcard (« 1 Minute pour mon Cœur ») met à disposition du patient une tablette, un pèse-personne et un tensiomètre connectés. Formé à leur utilisation, il transmet ses constantes (poids, tension artérielle, fréquence cardiaque, données cliniques à la réception de son bilan sanguin) à une plate-forme sur laquelle un algorithme réagit à la moindre anomalie. Le cardiologue qui suit le patient est alors immédiatement averti, après validation de l’alerte et des données cliniques par les équipes d’infirmiers de Newcard. Une deuxième solution a été développée pour les transplantés rénaux, « 1 Minute pour mes Reins ». Elle fonctionne sur le même principe : des paramètres sont contrôlés régulièrement et les variations anormales sont transmises au néphrologue ou à l’équipe de soins.

Grâce au soutien financier et à l’appui stratégique de Ramsay Santé et du groupe La Poste (entré dans son capital en 2019), Newcard ambitionne d’étendre ses solutions de télésurveillance à d’autres pathologies chroniques.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le marché de la télésurveillance. 
RAMSAY SANTE INVESTIT DANS LA TELESURVEILLANCE MEDICALE
LES ECHOS ETUDES 18 mai, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver