QUEL ÉTAIT LE MÉTIER DE NOS DÉPUTÉS ?
28 juin, 2017 par
QUEL ÉTAIT LE MÉTIER DE NOS DÉPUTÉS ?
Les Echos Etudes


Une des volontés d’En marche est de faire entrer la société civile dans le monde politique. Une bonne occasion de s’interroger sur l’origine, notamment professionnelle, des députés fraîchement élus à l’Assemblée.
Le 18 juin dernier, les 577 députés qui composent l’Assemblée nationale ont été élus, dont 431 pour la première fois. Un renouvellement sans équivalent sous la 5e République qui, outre sous l’angle politique, change le visage de l’Assemblée.
Tout d’abord, nos députés sont plus jeunes. Alors qu’en 2012, l’âge moyen des élus de l’Hémicycle était de 54 ans, il est désormais de 49 ans. Et dans le jeunisme, sans surprise, ce sont les députés apparentés à la majorité présidentielle qui s’illustrent le plus (46 ans et demi, loin devant la droite et le centre : 52 ans et demi, ou le PS : 54 ans). Côté équilibre homme-femme, là aussi, les choses changent. De 27 % en 2012, le taux de députées est passé à 39 %.
Une certaine expérience politique
Avec seulement 146 sortants réélus, il est intéressant de regarder d’où viennent nos députés. Un travail que le journal Le Monde s’est amusé à faire il y a quelques jours. Il en ressort que sur les 431 nouveaux députés, 230 avaient déjà occupé des fonctions électives. 15 ont même été députés dans le passé. Seuls 189 députés n’avaient jamais été élus avant d’arriver à l’Assemblée, il y a quelques jours.
Quels métiers ?
D’un point de vue socio-professionnel, les professionnels libéraux sont les plus représentés (104 députés, contre 79 en 2012) devant les cadres du privé (97 députés, contre 124 en 2012) et les cadres et les enseignants de la fonction publique (88, contre 176 en 2012). 12 postes de députés sont occupés par des artisans et commerçants, contre seulement 7 en 2012.

QUEL ÉTAIT LE MÉTIER DE NOS DÉPUTÉS ?
Les Echos Etudes 28 juin, 2017
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver