PROMOTION IMMOBILIERE : 3 NOUVEAUTES A SUIVRE DE PRES
Le métier de promoteur est en train de muter. Déficit d'offres dans certaines filières alors que d'autres sont proches de la surcapacité, frein à l'artificialisation des sols, augmentation des coûts de construction, digitalisation... Un contexte qui fait émerger de nouveaux modèles. Peuvent-ils bousculer le marché de la promotion immobilière ? Quel potentiel présentent-ils ? Réponses de nos experts.
2 novembre, 2021 par
PROMOTION IMMOBILIERE : 3 NOUVEAUTES A SUIVRE DE PRES
TIPHANEAUX Sabrina


#1 La micro-promotion immobilière

 C’est quoi ?

Des propriétaires de grandes maisons avec ou sans terrain, qui décident de découper, céder ou louer ces espaces via un programme de promotion immobilière pour en faire des logements ou des locaux professionnels (commerces, bureaux…). 

  Ça existe vraiment ?

Cela se développe tellement que quelques start-ups se positionnent sur ce créneau, comme Iudo : elles accompagnent des particuliers dans la conception et le montage d’un projet immobilier, que celui-ci soit destiné à leur propre usage ou à être partiellement ou totalement commercialisé.

 On y croit ?

Cette tendance pourrait mener à la création de 200 000 logements supplémentaires à horizon 2050, dont un tiers en Ile-de-France.

#2 Le corpoworking

 C’est quoi ?

Au sein d’une entreprise, le "corpoworking" ou "corporate working » consiste à louer ou à sous-louer à des sociétés extérieures (clients, partenaires, start-ups...) des espaces de travail partagés, en offrant également accès à un certain nombre de services (restauration, salles de réunion…).

  Ça existe vraiment ?

Le corpoworking était déjà émergent avant la crise. L’offre est aujourd’hui déployée par quelques grosses foncières.  

 On y croit ?

Côté offre, ce modèle résout le problème de surfaces rendues inutiles par le déploiement du télétravail. Côté demande, il offre une alternative au bail traditionnel 3-6-9, qui ne répond plus au besoin de flexibilité et d’agilité des entreprises. 

#3 Les entrepôts à la demande  

 C’est quoi ?

Le WaaS (Warehouse as a Service) est une sorte de colocation d’entrepôt, à la demande et sur une durée flexible. L’exploitant qui dispose d’espace sous-utilisé dans son entrepôt loue celui-ci à la demande à tout acteur à la recherche ponctuelle d’espace de stockage. La location est souple en durée (un mois, quelques semaines, …) et le plus souvent accompagnée de services annexes. 

  Ça existe vraiment ?

Flexe, une start-up basée à Seattle, propose à ses utilisateurs un service de WaaS, en mettant en relation des détaillants avec des entrepôts ayant une capacité excédentaire.

 On y croit ?

Le modèle répond bien à un besoin accru de flexibilité de la part des entreprises (faire face à des pics d’activité et inversement) et à une tendance à limiter les investissements lourds.

Plus de détail dans notre dernière publication : "Les marchés de la promotion immobilière à l’ère post-Covid" (septembre 2021)

PROMOTION IMMOBILIERE : 3 NOUVEAUTES A SUIVRE DE PRES
TIPHANEAUX Sabrina 2 novembre, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver