PORTÉES PAR L’ÉLECTRIQUE, LES VENTES DE VÉLOS POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
15 mai, 2020 par
PORTÉES PAR L’ÉLECTRIQUE, LES VENTES DE VÉLOS POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
BERVILY Elodie


Le déconfinement et les nouveaux besoins de mobilité devraient booster les ventes de vélos électriques.

Selon les derniers chiffres publiés par l’Union Sport & Cycle, organisation professionnelle du secteur du sport, les ventes de vélos sont en hausse pour la sixième année consécutive. En 2019, elles se sont élevées à 1,5 Md€, en progression de 12,6 % par rapport à l’année précédente. Et si l’on prend en compte les ventes d’accessoires et d’équipements, le marché global du cycle s’élève à 2,3 Md€, en progression de 10 % par rapport à 2018.
La croissance des ventes a, cette année encore, été portée par le vélo à assistance électrique (VAE). Avec 388 100 unités vendues en 2019, en hausse de 12,1 %, le marché de l’électrique représente désormais 45 % des ventes totales de vélos en valeur. Par ailleurs, selon les experts de l’Union Sport & Cycle, la pratique de l’électrique ne se limite désormais plus aux seuls vélos de ville, pour les déplacements du quotidien, mais se diffuse aux segments route et VTT dont les ventes sont en plein développement (+37 % en volume en 2019). De leur côté, les vélos traditionnels, dits « musculaires » par opposition aux VAE, ont vu leurs ventes s’éroder de plus de 4 % en volume.

Une forte demande dans les prochaines semaines

Pour l’année 2020, d’après l’Union Sport & Cycle, les ventes de vélos, tous segments confondus, devraient reculer avec la crise du coronavirus. Les magasins spécialisés dans la vente et la réparation de vélos font état d’une perte de chiffre d’affaires de 170 M€ pour le 1er semestre 2020. Mais, les ventes de vélos électriques devraient s’inscrire à la hausse cette année. Les professionnels du secteur anticipent, en effet, une forte demande dans les prochaines semaines suite au déconfinement et aux nouveaux besoins de mobilité des Français.
Du côté des distributeurs, ce sont les 2 800 détaillants indépendants présents dans l’Hexagone qui font la course en tête avec une part de marché en valeur de 55 % et un chiffre d’affaires en croissance de 13 % en 2019. Les grandes surfaces spécialisées multisports (Decathlon, Intersport, Go Sport et Sport 2000), qui représentent un tiers du marché, affichent également une croissance de 13 %. À noter le boom de la vente en ligne, en hausse de 35 %. Ce circuit représente 9 % des ventes de vélos en France.

PORTÉES PAR L’ÉLECTRIQUE, LES VENTES DE VÉLOS POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
BERVILY Elodie 15 mai, 2020
Partager ce poste
Archiver