PICKME LÈVE 1 M€ POUR SE DÉPLOYER PARTOUT EN FRANCE
Lancée il y a 6 mois et présente pour l’heure exclusivement en Île-de-France, la start-up souhaite déjà prendre une envergure nationale.
24 juin, 2021 par
PICKME LÈVE 1 M€ POUR SE DÉPLOYER PARTOUT EN FRANCE
MEZIANI Hélène


Spécialisée dans le dernier kilomètre, Pickme a la particularité de convertir les domiciles des particuliers en points relais. Concrètement, les personnes prêtes à recevoir des colis pour autrui s’inscrivent sur l’application en fournissant une pièce d’identité, un justificatif de domicile et une photo et ils remplissent leurs disponibilités (y compris le nombre maximal de colis qu’ils acceptent de stocker chez eux). Lors de la réception du colis, ils peuvent scanner grâce à l’application le code barre du colis. Ils peuvent aussi le refuser si celui-ci est endommagé. Le destinataire est alors notifié de la réception et reçoit un code permettant de s’authentifier lorsqu’il vient chercher le colis (selon la start-up, 80 % des destinataires le font dans les 24h). Le traçage du colis est ainsi assuré du début à la fin. 5 000 colis ont été livrés grâce à cette solution depuis sa création.

Comme les points relais des réseaux « classiques », le particulier acceptant de recevoir des colis pour un tiers,
le « keeper », est rémunéré - 0,50 € pour la réception et 0,50 € pour la remise – dans la limite de 300 € par mois.
Les keepers peuvent aussi choisir que ces revenus soient reversés à une association. La plate-forme se rémunère, quant à elle, en prélevant une commission de 15 % à 20 % auprès des transporteurs.

Ainsi, l’entreprise apporte une solution innovante à plusieurs points de crispation liés à la livraison de colis :

- Pour les clients, elle fournit des « relais colis » aux horaires flexibles, souvent à faible distance de leur propre domicile. L’objectif de Pickme est qu’à terme la distance maximum pour les destinataires soit de 200 mètres, contre 3,6 km en moyenne (nationale) pour les réseaux actuels de relais, selon la start-up. Aujourd’hui, 41 000 keepers sont inscrits sur la plate-forme, y compris dans des zones où le service n’est pas encore proposé. En comparaison, les réseaux de Mondial Relay, Relais Colis et Pickup comptent entre 25 et 30 000 points.

- Pour les e-commerçants, cette solution réduit l’insatisfaction liée aux difficultés de réception de colis par les clients. Jessie Toulcanon, co-fondatrice, notait ainsi auprès des Échos : « Quand je travaillais dans le secteur de l’e-commerce, 60 % des appels des clients étaient liés à une mauvaise réception de colis ».

- Pour les transporteurs – GLS et DPD sont aujourd’hui les 2 partenaires de Pickme, le principal avantage réside dans la réduction du coût lié aux livraisons. 30 % des livraisons de colis échouent au premier passage.

En juin, Pickme a annoncé avoir levé 1 M€ auprès des Founders Future, des business angels et Bpifrance, afin de se déployer à très court terme à Lille et à Lyon, puis sur l’ensemble du territoire métropolitain d’ici la fin de l’année. La start-up veut aussi commencer à proposer son service directement aux e-commerçants.

PICKME LÈVE 1 M€ POUR SE DÉPLOYER PARTOUT EN FRANCE
MEZIANI Hélène 24 juin, 2021
Partager ce poste
Archiver