ODALYS SOUHAITE RENFORCER SA POSITION SUR LE MARCHÉ DES APPART’HÔTELS
25 juin, 2019 par


Depuis 10 ans, le marché des appart’hôtels continue de croître. Le groupe Odalys, n° 2 français et européen des résidences de tourisme, affiche de fortes ambitions sur ce marché avec sa marque Odalys City et le déploiement d’un nouveau concept.

Au sein du secteur des résidences de tourisme en phase de maturité, le marché des résidences urbaines (ou appart’hôtels) poursuit son expansion. Avec une croissance de 3,1 % en moyenne sur la période 2011-2019, le parc national totalise actuellement 730 adresses pour 61 000 logements.

Un modèle hybride particulièrement performant

Véritables alternatives à l’hôtellerie classique, ces établissements sont recherchés pour de plus longs séjours (durée moyenne d’environ 4 nuitées) et séduisent une clientèle mixte de business et de loisirs. Ils offrent conjointement à leurs résidents le niveau de services d’un hôtel (accueil, conciergerie, ménage, salle de sport…) et le confort et la liberté d’un appartement. Dans les faits, cet attrait auprès des clientèles se traduit dans leur performance commerciale puisqu’ils affichent un taux moyen d’occupation de 75 % (hors haut de gamme et luxe), de 8 points supérieurs à celui de l’hôtellerie urbaine.

Odalys monte en gamme pour s’imposer sur le marché

Le marché hexagonal est actuellement dominé par trois principaux opérateurs : le groupe HPC leader avec sa marque Appart’city (114 résidences pour 13 000 logements), le groupe Réside Etudes n° 2 avec ses marques Résidhome et Séjours & Affaires (77 résidences pour 7 884 logements) et, enfin, Adagio issu de la joint-venture entre Pierre & Vacances-Center Parcs et AccorHotels (71 résidences). Outsider, le groupe Odalys (n° 2 français et européen des résidences de tourisme) ambitionne de devenir un acteur incontournable sur ce marché à fort potentiel. Il détient actuellement un parc de 32 établissements sous la marque Odalys City et entreprend le lancement d’un nouveau concept visant à élargir la gamme de services proposés. Pensés pour fournir un niveau de confort inédit, ils seront tournés vers le digital avec notamment un « chat » pour communiquer directement avec les équipes d’accueil. Des travaux seront menés pour construire au moins 15 nouveaux établissements de ce type en France et à l’étranger, mais aussi pour rénover une partie des anciens. À terme, la quasi-totalité des appart’hôtels obtiendront la mention « Prestige », c’est-à-dire l’équivalent d’un 4 étoiles en termes de confort. Le premier de ces établissements ouvrira en octobre 2020 à Nîmes.

25 juin, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver