NOUVEAU TOUR DE VIS SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX
19 septembre, 2016 par
NOUVEAU TOUR DE VIS SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX
CHARRONDIERE Hélène

Prestataires de soins à domicile, pharmaciens et fabricants sont vent debout face à de nouvelles baisses tarifaires.

L’annonce d’une baisse de 4 à 10 % des tarifs touchant plus de 250 dispositifs médicaux ou prestations de soins à domicile suscite un vaste mouvement de protestation parmi de nombreux professionnels de santé. Cette mesure, rendue publique début août par le CEPS et décidée sans négociation préalable, touche des dispositifs et des matériels largement utilisés comme les bandelettes de dosage pour les diabétiques, les chaussures orthopédiques, les matelas anti-escarres, les poches de stomies, la location des appareils contre l’apnée du sommeil... Une conséquence de la volonté du gouvernement de tenir ses engagements quant au retour à l’équilibre des comptes de la branche Maladie dès 2017. Cette décision devrait donc entrer en vigueur très rapidement, dès le mois de novembre, afin de maximiser les économies potentielles sur l’exercice budgétaire en cours.

Plusieurs catégories de professionnels de santé devraient faire les frais de cette baisse tarifaire de grande ampleur. En premier lieu les fabricants des dispositifs concernés, car celle-ci vient se rajouter aux autres réductions de prix déjà engagées en début d’année. Ce secteur est très largement composé de PME qui ont relativement peu de marges de manœuvre pour absorber rapidement l’impact brutal de cette nouvelle mesure. Pour les quelque 800 prestataires de services à domicile (PSAD), son impact représente un manque à gagner de 200 millions d’euros, soit l’équivalent de leur résultat net réalisé en année pleine. Quant aux pharmaciens d’officine, ils devraient collectivement être moins touchés, dans la mesure où la vente de dispositifs médicaux représente moins de 3 % de leur chiffre d’affaires. À l’exception toutefois de ceux qui se sont spécialisés dans le maintien à domicile et qui vont subir de plein fouet cette énième mesure d’économie de l’année.

NOUVEAU TOUR DE VIS SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX
CHARRONDIERE Hélène 19 septembre, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver