NOT SO DARK LÈVE 20 MILLIONS D’EUROS
9 février, 2021 par
NOT SO DARK LÈVE 20 MILLIONS D’EUROS
DESCLOS Cécile


La très jeune start-up créatrice de restaurants virtuels veut accélérer sur 2021 grâce à 30 cuisines fantômes supplémentaires en Europe avec l’ambition de devenir leader de ce marché.

La montée en puissance de la livraison de repas avec la crise sanitaire a accéléré le développement des dark kitchen. Beaucoup d’entrepreneurs ont pris pied sur ce nouveau marché. Parmi eux, Clément Benoit (ancien cofondateur de Resto In et de Stuart racheté par La Poste) et Alexandre Haggai ont créé Not So Dark début 2020. En moins d’un an, la jeune start-up a lancé 9 sites de cuisines fantômes à Paris, Nice, Bordeaux et Barcelone, et s’est dotée d’un portefeuille de 7 marques virtuelles (ComoKitchen, Gaïa, JFK, Recoleta, Maison dumplings, 6AM et Torpedo) commercialisées sur les plates-formes Deliveroo et Uber Eats. Elle emploie, d’ores et déjà, 150 salariés et revendique un chiffre d’affaires mensuel d’un million d’euros pour une croissance de plus de 30 % par mois. Mais Not So Dark souhaite encore accélérer sa croissance sur 2021. À ce titre, la start-up ambitionne, cette année, la création de 30 cuisines fantômes supplémentaires en France, Belgique et Espagne, le lancement de 20 nouvelles marques virtuelles et de recruter 1 000 collaborateurs en Europe. Dans cette optique, elle vient d’annoncer une levée de fonds en Série A de 20 millions d’euros auprès d’un groupe d’investisseurs emmené par le fonds Kharis Capital (à hauteur de 70 %). Ce tour de table va donc lui permettre un déploiement rapide de ses cuisines et marques virtuelles à l’échelon européen. « Dans six mois, ce marché sera probablement saturé. Nous avons l’intention d’en devenir le leader et nous devons être très rapides, ce qui explique notre levée de fonds » explique Clément Benoit dans Les Échos Entrepreneurs.

NOT SO DARK LÈVE 20 MILLIONS D’EUROS
DESCLOS Cécile 9 février, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver