MAINTIEN DES TROIS NIVEAUX D’EMPOUSSIÈREMENT LIÉS À L’AMIANTE
24 juin, 2015 par
MAINTIEN DES TROIS NIVEAUX D’EMPOUSSIÈREMENT LIÉS À L’AMIANTE
Les Echos Etudes


Modifiées dans le cadre d'une évolution de la réglementation relative aux risques d'exposition à l'amiante, les modalités de mesure imposent de nouvelles obligations aux entreprises, à compter du 2 juillet prochain.

Lorsque des salariés sont exposés aux risques liés à l’amiante (retrait, manipulation de matériaux amiantés…), leur employeur doit s’assurer que la concentration moyenne en fibres d’amiante, sur 8 h de travail, n’excède pas la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) autorisée, soit 100 fibres par litre. De ce fait, il doit mesurer le niveau d’empoussièrement de chaque processus de travail et mettre en place, selon le niveau obtenu (1, 2 ou 3 exprimé par référence à la VLEP), les équipements de protection individuelle minimum requis, tels que les appareils de protection respiratoire (APR). La VLEP étant abaissée à 10 fibres par litre, à compter du 2 juillet 2015, les trois niveaux devaient logiquement diminuer. Néanmoins, dans l’attente des résultats de l’étude de l’Institut national de recherche et de sécurité sur la performance des APR, ils seraient maintenus à leur valeur actuelle jusqu’à la fin de l’année 2015. Mesure qui devrait être prochainement confirmée par décret.

MAINTIEN DES TROIS NIVEAUX D’EMPOUSSIÈREMENT LIÉS À L’AMIANTE
Les Echos Etudes 24 juin, 2015
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver