LIVMED’S ET HDRONES EXPERIMENTENT LA LIVRAISON DE MEDICAMENTS PAR DRONES
Réalisé fin mars, ce test a validé les modalités organisationnelles et la faisabilité technique de ce nouveau service destiné aux habitants des zones rurales
6 avril, 2022 par
LIVMED’S ET HDRONES EXPERIMENTENT LA LIVRAISON DE MEDICAMENTS PAR DRONES
LES ECHOS ETUDES


Comment assurer la livraison de médicaments dans les territoires reculés où il n’existe pas de services de coursiers et où la population vit souvent à plusieurs dizaines de kilomètres d’une pharmacie ? C’est pour répondre à ce besoin, qui toucherait environ 7 à 8 millions de Français (1), que les deux start-up Livmed’s et Hdrones se sont associées pour tester la livraison de médicaments par drone. Un mode de livraison encore peu utilisé en France mais qui devrait se développer dans les années à venir, eu égard à la baisse tendancielle du nombre de pharmacies implantées dans les communes de moins de 2 000 habitants (- 5 % entre 2014 et 2020).
 
L’expérience a été menée à Senlis, dans l’Oise. Concrètement, un livreur de la société Livmed’s est venu chercher un colis sous scellé, préparé par l’une des pharmacies installées dans cette commune de quelque 15 000 habitants. Le livreur l’a remis en main propre à un opérateur drone, sur une zone de décollage. Le vol a duré 5 à 6 minutes (2) et le drone s’est posé à 15 km de son point de départ. Le « client » est venu chercher le paquet sur une zone d’atterrissage choisie à 150 mètres de son domicile, comme l’exige la réglementation française. L’ensemble du process, de la préparation de la commande à la livraison, a duré moins d’une heure. Fort de la réussite de cette expérience, les deux partenaires prévoient de lancer ce service à partir de 2023, dans les zones où les vols de drones sont autorisés, et une fois les autorisations accordées par la Direction générale de l’aviation civile. La livraison devrait être facturée 3,99€ (en cas de mutualisation de plusieurs commandes) et 14,99€ pour une course urgente.

Un deuxième test est prévu afin d’expérimenter un vol d’une durée plus longue
et un atterrissage 
sur un hub spécifique. (photo Livmed’s)

 

Convaincues du potentiel de ce service, les deux start-up jouent sur la complémentarité de leurs activités. Créée en 2020 à Nice, Livmed’s a été fondé par Talel Hakimi, un ancien courtier en assurance. Son constat : peu de pharmaciens proposent la livraison de médicaments à domicile alors que les besoins existent, en particulier pour les patients souffrant de pathologies chroniques, les personnes âgées et handicapées. Avec deux associés, Mehdi Matyja et Manon Renou-Chevalier, et après un an de développement, il a lancé ce service début 2021, d’abord à Nice et sa région, puis dans toute la France. Livmed’s compte actuellement 600 pharmacies partenaires installées dans une centaine de villes. La jeune société met à leur disposition un service clé en main, allant de la commande en ligne de produits de santé (médicaments de prescription compris grâce à la fonction de scan d’ordonnances) jusqu’à la livraison à domicile, en s’appuyant sur un réseau de 15 000 coursiers qui se déplacent à bicyclette ou en scooter électrique. La course est facturée au patient 4,99€ en journée et 9,60€ la nuit. Fin 2021, Livmed’s a levé 2 M€ pour accélérer son développement. Objectif : proposer son service aux Ehpad et aux pharmacies d’officine qui investissent dans la PDA (la société se chargerait d’optimiser les livraisons des sachets).



L'appli Livmed's : côté patient/client, l’appli permet d’échanger avec le pharmacien pour des conseils personnalisés, comme le prévoit la réglementation française relative à la vente en ligne de médicaments de PMF. Côté pharmacien, Livmed’s permet de mettre en ligne le catalogue de produits de la pharmacie, grâce à une API qui connecte sa solution au logiciel métier du pharmacien. La société dispose d’une base de données de 420 000 références produits. (photo Livmed’s)


Quant à Hdrones, cette jeune société a été créée en 2018 par Alexandre Conflitti et Gaëtan Diawara. Elle s’est aussi lancée sur le créneau de la livraison des produits de santé, en misant sur le potentiel des drones et en ciblant spécifiquement les territoires ruraux à faible densité médicale et officinale. Elle expérimente son service dans plusieurs départements français (Oise, Pas-de-Calais et aquitaine) ainsi qu’en Belgique.


Partenariats avec les complémentaires santé 
Livmed’s envisage le développement de la livraison de médicaments à domicile comme le prolongement de la consultation médicale et de la dispensation pharmaceutique. Ce service est donc inclus dans certains contrats de complémentaires santé, partenaires de la start-up. La société prévoit par ailleurs de faire référencer son appli dans le store de « Mon Espace Santé ». 

Quelques chiffres clés sur l’activité de Livmed’s début avril 2022 :
Nombre d’utilisateurs : 150 000 environ 
Nombre de téléchargements de l’apps Livmed’s : 200 000 environ 
Nombre mensuel de commandes : 1 400 en moyenne pour les médicaments



(1) Selon les statistiques de l’Insee, 13 % de la population française vit dans des territoires qualifiés de « peu denses » et « très peu denses ».   
 (2) La vitesse moyenne d’un drone se situe entre 120 et 170 km/h.


LIVMED’S ET HDRONES EXPERIMENTENT LA LIVRAISON DE MEDICAMENTS PAR DRONES
LES ECHOS ETUDES 6 avril, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver