LES VENTES DE VOITURES DANS L’UE ONT CHUTÉ DE 23,1 % EN SEPTEMBRE
La crise des semi-conducteurs commence à peser lourd pour les constructeurs automobiles. Par rapport à 2020, les vente de septembre ont baissé de 20,5 % en France et de 23,1 % dans l’Union européenne.
25 octobre, 2021 par
LES VENTES DE VOITURES DANS L’UE ONT CHUTÉ DE 23,1 % EN SEPTEMBRE
LES ECHOS ETUDES

Ceux qui espéraient que les effets de pénurie se dissiperaient à la fin de l’été devront attendre. Les dernières statistiques de l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) font ainsi état d’un recul des ventes de véhicules neufs de particuliers dans l’Union européenne de 23,1 % en septembre 2021, par rapport au même mois de 2020. Une baisse qui fait suite au -19,1 % de juillet et au -23,2 % d’août et qui contraste avec les +10,4 % de juin 2021, dernier mois en positif. Un recul « en grande partie causé par un manque d’approvisionnement en véhicules en raison de la pénurie persistante de semi-conducteurs », précise l’ACEA.
Au niveau français, le marché des véhicules particuliers (VP) affiche une baisse de 20,5 % en septembre. Un recul plus marqué qu’en Espagne (-15,7 %), mais moindre qu’en Allemagne (-25,7 %) et surtout qu’en Italie (-32,7 %). Quant au Royaume-Uni, également frappé par des problèmes d’approvisionnement causés par le Brexit, il enregistre une chute de ses ventes de 34,4 % en septembre 2021.

Un manque à gagner considérable
Compte tenu des semaines de fermetures intervenues lors des confinements, les ventes cumulées enregistrées sur les 9 premiers mois de 2021 dépassent de 6,6 % celles enregistrées en Europe en 2020. En revanche, lorsqu’on les compare à 2019 (dernière année non marquée par la crise sanitaire), les ventes de VP dans l’UE sur les 9 premiers mois de l’année sont en recul de 24 %. Un peu plus de 2,38 millions de véhicules ne se sont pas vendus, faute d’offre, par rapport à 2019. Côté français, sur la même période, le déficit de ventes se chiffre à 381 000 VP, soit une baisse de 23,2 % de janvier à septembre 2021, par rapport à janvier à septembre 2019.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur les véhicules électriques et services associés.
LES VENTES DE VOITURES DANS L’UE ONT CHUTÉ DE 23,1 % EN SEPTEMBRE
LES ECHOS ETUDES 25 octobre, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver