LES VENTES DE PRODUITS ALIMENTAIRES BIO SONT EN BERNE
Après plusieurs années de fortes croissances, les ventes reculent en grande distribution et dans les enseignes spécialisées. La vente directe et les circuits courts résistent mieux.
24 juin, 2022 par
LES VENTES DE PRODUITS ALIMENTAIRES BIO SONT EN BERNE
BERVILY Elodie


Le marché français de l’alimentation bio, y compris les achats de la restauration, s’est élevé à 13,3 Md€ en 2021. Après plusieurs exercices de croissance à deux chiffres, il a perdu 68 M€ au cours de l’année, soit une baisse de 0,5 % en 2021, selon les derniers chiffres de l’Agence Bio. Hors restauration, les ventes sont en recul de 1,3 %, à 12,7 Md€. En cause, les prix élevés des produits ainsi que la méconnaissance du label AB d’une partie des consommateurs qui freinent le développement du marché. « Si le frein premier pour consommer du bio reste le prix, il l’est de moins en moins. En revanche, le sentiment de manquer de compréhension du label augmente chez les consommateurs. Un Français sur deux s’estime insuffisamment informé sur ce que le label AB garantit, notamment sur la réglementation et les contrôles » expliquent les représentants de la profession. Après une très forte hausse de la consommation de produits bio en 2020, au sortir du confinement, le bio conserve néanmoins, à fin 2021, une part de marché de 6,6 % dans les courses alimentaires des Français qui sont, à 91 %, consommateurs de produits issus de l’agriculture biologique. De plus, ils plébiscitent davantage les productions locales. Hors produits tropicaux, les produits alimentaires bio proviennent à 80 % du territoire français.

Côté distribution, les performances sont contrastées selon les circuits. Les achats sont particulièrement en recul en grande distribution alimentaire qui représente la moitié des ventes de produits bio. Avec une part de marché de 27 %, les 3 000 magasins spécialisés présents en France (enseignes Naturalia, La Vie Claire, Biocoop, Satoriz…) affichent une faible progression. Fortes d’un réseau de 26 000 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire, la vente en circuits courts et la vente directe par les producteurs sont les circuits les plus dynamiques.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le e-commerce alimentaire des produits bio. 
LES VENTES DE PRODUITS ALIMENTAIRES BIO SONT EN BERNE
BERVILY Elodie 24 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver