LES VENTES DE BANDES DESSINÉES POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
11 février, 2019 par
LES VENTES DE BANDES DESSINÉES POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
BERVILY Elodie


Grâce aux succès des mangas et des comics, le marché français de la BD signe une année record.

Les ventes de bandes dessinées se sont élevées à 510 M€ en 2018, avec 44 millions d’albums vendus, selon les chiffres du panéliste GfK publiés à l’occasion du 46e Festival d’Angoulême qui s’est déroulé du 24 au 27 janvier dernier. Elles ont ainsi progressé de 2 %, après une très bonne année 2017 lors de laquelle les ventes avaient grimpé de 9 % grâce au succès de l’album Astérix et la Transitalique vendu à 1,6 million d’exemplaires. Avec 38 % des volumes vendus, le manga est aujourd’hui le segment star du marché français de la bande dessinée et aussi le plus dynamique avec une croissance des volumes vendus de 11 % sur l’année, à 16,6 millions d’exemplaires. Les comics américains se portent également bien avec une croissance des volumes vendus de 5 %, tirés par les albums dédiés aux super-héros, en progression de 8 %. En revanche, les BD pour enfants, qui représentent environ un quart du marché, voient leurs volumes de ventes baisser de 5 %, tout comme les BD « de genre » à -2 %.

Les séries font la course en tête

Du côté des succès éditoriaux de l’année, Lucky Luke – Un cow-boy à Paris, truste la première place du podium avec plus de 319 000 exemplaires vendus, devant le 12e album de Blake et Mortimer, La vallée des immortels, écoulé à plus de 280 000 exemplaires. Suivent ensuite le volume 4 de L’arabe du futur de Riad Satouf, Dans la combi de Thomas Pesquetde Marion Montaigne et le volume 5 de la série Les vieux fourneaux de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano.

LES VENTES DE BANDES DESSINÉES POURSUIVENT LEUR CROISSANCE
BERVILY Elodie 11 février, 2019
Partager ce poste
Archiver