Les seniors, cible stratégique pour les enseignes d’optique
3 novembre, 2015 par
Les seniors, cible stratégique pour les enseignes d’optique
BERVILY Elodie


Alain Afflelou lance son offre de forfaits mensuels dans l’optique et l’audiologie

Les plus de 60 ans font l’objet de toutes les attentions de la part des enseignes d’optique. Représentant déjà plus d’un quart de la population française(1), ils constituent en effet un marché particulièrement lucratif : la majorité de cette population présente au moins un trouble visuel (la presbytie notamment) et la prévalence croissante de maladies chroniques comme le diabète accentue les risques de maladies oculaires (rétinite, cataracte, glaucome...). Sans compter les troubles de l’audition qui surviennent chez la moitié des personnes âgées. L’enseigne Alain Afflelou multiplie donc ses offres à destination de cette population : extension de son forfait Win Win® aux presbytes et lancement d’une lentille jetable quotidienne (vendue 1 euro par jour contre 2 à 2,50 euros pour les lentilles jetables classiques). Et dans la perspective du déploiement de corners audio dans les 720 magasins du réseau Afflelou, l’enseigne lancera début 2016 son forfait Win Win® audio, un pack compétitif puisqu’il met la correction auditive des deux oreilles à moins de 40 euros par mois.

Avec cette nouvelle offre, le troisième réseau d’opticiens français espère ainsi augmenter le taux d’équipement en aides auditives des 55-60 ans, encore limité par le prix élevé des prothèses (une prothèse coûte en moyenne entre 1 000 et 2 000 euros). Par cette approche, Alain Afflelou s’inspire clairement des secteurs de l’automobile et de la téléphonie, qui sont passés depuis longtemps à une tarification forfaitaire fondée sur l’utilisation de services. Frédéric Poux, directeur général d’Alain Afflelou, fait ainsi le pari de la forfaitisation dans la santé. « À l’heure où la facture des mutuelles va monter sans que l’on sache toujours à quoi elle donne droit, c’est intéressant pour nos clients de lisser le coût d’un équipement et surtout d’évaluer avec certitude le coût de ces postes de dépenses au regard de ce qu’ils cotisent chaque mois », observe-t-il.

(1) Leur nombre va continuer à augmenter fortement dans les années à venir, dans la mesure où les générations nombreuses, nées après la seconde guerre mondiale et avant 1975, issues du baby-boom, auront alors toutes atteint 60 ans. Elles représenteront plus de 30 % de la population française en 2035, selon les projections de l’Insee. 

Les seniors, cible stratégique pour les enseignes d’optique
BERVILY Elodie 3 novembre, 2015
Partager ce poste
Archiver