Les points clés de la distribution alimentaire en Europe
19 juillet, 2003 par
Les points clés de la distribution alimentaire en Europe
Les Echos Etudes


La distribution alimentaire européenne se caractérise par une diversité de formats dont les plus segmentants (hard-discount, convenience, proximité) apparaissent particulièrement dynamiques en Europe. Les marchés européens présentent des stades de maturité différents en raison des niveaux de vie (marchés en voie de structuration en Europe de l’Est) mais aussi des caractéristiques culturelles. Le fort degré de concentration en Europe du Nord contraste ainsi avec les marchés plus atomisés d’Europe du Sud et sur lesquels le petit commerce de proximité conserve une certaine importance. Si les marchés domestiques demeurent les plus profitables et dégagent les marges de manoeuvre nécessaires à l’internationalisation, ils offrent des perspectives de croissance limitées en raison des contraintes externes
(réglementations de plus en plus coercitives, stabilité démographique, stagnation des dépenses en volume) et de l’intensification concurrentielle (pression croissante sur les prix insufflée par l’essor des enseignes discount). Dans ce contexte, deux axes de croissance sont exploités par les enseignes : développement du non-alimentaire et des services sur leurs marchés domestiques (potentiel de croissance important mais encore peu exploité pour les services) ; internationalisation des activités avec une tendance à l’affinement des stratégies. En France, le dynamisme des enseignes est également conditionné par l’adaptation aux nouvelles habitudes de consommation (recherche de plaisir, de simplicité et d’expertise) et à un cadre réglementaire renforcé : la circulaire Dutreil vise ainsi à freiner la progression des marges arrières via un rééquilibrage des relations entre fournisseurs et distributeurs.

Les points clés de la distribution alimentaire en Europe
Les Echos Etudes 19 juillet, 2003
Partager ce poste
Archiver