LES MULTINATIONALES DÉTIENNENT 37 000 FILIALES À L’ÉTRANGER
19 décembre, 2017 par
LES MULTINATIONALES DÉTIENNENT 37 000 FILIALES À L’ÉTRANGER
Les Echos Etudes


À en croire l’Insee, les 37 000 filiales des multinationales françaises employaient plus de 5,5 millions de salariés et réalisaient 1 211 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015.
1 211 milliards d’euros : c’est le chiffre d’affaires réalisé en 2015 par les 37 000 filiales à l’étranger des multinationales françaises, selon la dernière étude de l’Insee. Pour les experts de l’Institut, entrent dans cette définition de multinationale, les « groupes de sociétés dont le centre de décision est situé en France et qui contrôle au moins une filiale à l’étranger ». Dans cette étude, l’Insee a ainsi recensé des PME-PMI employant moins de 250 salariés, des entreprises de taille intermédiaire (ETI) ainsi que des groupes occupant 5 000 salariés ou plus.
Le poids des grands groupes
Sans surprise, ce sont les grandes firmes multinationales qui sont les plus présentes à l’étranger. À elles seules, elles réalisent 1 030 Mds€ au travers de leurs filiales, ce qui représente 85,1 % du CA de l’ensemble des 37 000 filiales « françaises ». En outre, elles emploient 79,1 % des salariés dans leurs 18 800 filiales (50,9 % de l’ensemble). De leur côté, les ETI réalisent 170 Mds€ de CA au travers de leurs 14 500 filiales. Filiales qui emploient plus d’un million de salariés. Enfin, les PME-PMI totalisent, via leurs 3 700 filiales, 11 Mds€ de CA et emploient 99 000 salariés.
En moyenne (nombre médian), les multinationales françaises détiennent 3 filiales à l’étranger (18 pour les grandes firmes, 5 pour les ETI, 2 pour les PME-PMI).
D’abord les États-Unis
En termes d’importance des implantations, notent les auteurs de l’étude, apparaissent d’abord les États-Unis avec 608 000 salariés devant la Chine (498 000 salariés) et le Brésil (464 000 salariés). Viennent ensuite le Royaume-Uni (377 000 salariés), l’Allemagne (347 000 salariés), l’Espagne (299 000 salariés) et l’Inde (280 000 salariés). Côté chiffre d’affaires, le podium est quelque peu différent. Les États-Unis restent le premier pays avec 200 Mds€ de CA réalisés par des filiales françaises devant l’Allemagne (115 Mds€) et le Royaume-Uni (113 Mds€).

LES MULTINATIONALES DÉTIENNENT 37 000 FILIALES À L’ÉTRANGER
Les Echos Etudes 19 décembre, 2017
Partager ce poste
Archiver