LES INTENTIONS D’EMBAUCHE EN FORTE HAUSSE DANS LES TRANSPORTS ET L’ENTREPOSAGE
9 mai, 2019 par
LES INTENTIONS D’EMBAUCHE EN FORTE HAUSSE DANS LES TRANSPORTS ET L’ENTREPOSAGE
MEZIANI Hélène


Dans l’enquête de Pôle emploi, le secteur se retrouve en tête des besoins durables de main d’œuvre… et des difficultés à recruter.

L’étude annuelle de Pôle emploi sur les « Besoins en main d’œuvre » dresse un bilan plutôt encourageant pour l’évolution de l’emploi en 2019. Les intentions d’embauche sont en hausse de près de 15 % par rapport à l’année précédente, atteignant un peu moins de 2,7 millions de postes, un record sur les 10 dernières années.

Les transports et l’entreposage arrivent en tête dans plusieurs catégories. Tout d’abord en termes de croissance des intentions d’embauche, avec une hausse de 35 % en 2019 (contre 26 % dans la construction par exemple, ou 20 % dans l’industrie). Le secteur surperforme également sur 3 autres indicateurs : la part des entreprises souhaitant recruter (un tiers contre un quart au niveau global), la part des emplois non saisonniers dans les intentions d’embauche (75 % contre 66 %) et, malheureusement, celui de la part des recrutements jugés difficiles. Alors qu’au niveau de l’économie globale, ceux-ci représentent un projet d’emploi sur 2 (en hausse de 6 points par rapport à 2018 et de plus de 15 points par rapport à 2015), ce sont 62 % des recrutements qui sont jugés difficiles par les entreprises du secteur.


Parmi le top 5 des métiers les plus recherchés dans le secteur, 4 sont particulièrement en tension (taux de projets difficiles supérieur à la moyenne globale) : les conducteurs routiers (78 %), les conducteurs et livreurs sur courte distance (71 %), les conducteurs de transport en commun sur route (67 %) et les conducteurs de véhicules légers (63 %).

Découvrez notre étude sur les nouveaux défis de la mobilité urbaine. 

LES INTENTIONS D’EMBAUCHE EN FORTE HAUSSE DANS LES TRANSPORTS ET L’ENTREPOSAGE
MEZIANI Hélène 9 mai, 2019
Partager ce poste
Archiver