LES FRANÇAIS, CHAMPIONS DE LA PAUSE-DÉJEUNER !
19 février, 2019 par
LES FRANÇAIS, CHAMPIONS DE LA PAUSE-DÉJEUNER !
DESCLOS Cécile


Alors que les salariés anglo-saxons privilégient les repas sur le pouce devant leur écran, les Français préfèrent partager ce moment avec leurs collègues.

Français, Britanniques, Allemands et Américains… chacun ses habitudes pour le repas du midi. C’est ce que révèle l’étude Happiness Index réalisée par Wricke, une plate-forme de gestion de projets collaboratifs. L’enquête compare notamment les pauses-déjeuner des employés d’entreprises de plus de 200 personnes dans plusieurs pays en Europe et aux États-Unis.
Premier constat : les Français sont les plus nombreux à s’accorder une pause de plus de 30 mn pour leur coupure du midi. Un moment qu’ils passent en priorité avec leurs collègues que ce soit à la cantine, au restaurant ou dans l’espace détente. Une habitude partagée par près de 4 salariés sur 10 dans l’Hexagone, pour seulement 22 % des Américains et 23 % des Britanniques. À l’inverse, les Anglo-saxons privilégient les repas sur le pouce devant leur écran. Un quart des employés déjeunent ainsi sans bouger de leur poste de travail aux États-Unis et une même proportion au Royaume-Uni.

Du temps mis à profit par les Américains pour consulter les réseaux sociaux. 20 % d’entre eux, en moyenne, déclarent surfer sur les médias sociaux le midi, contre seulement 9 % des Allemands. Les Français sont à peine plus nombreux, 10 % d’entre eux seulement surfant pendant leur pause-déjeuner.
Même en dehors des heures de bureau, les salariés français sont également les plus enclins à partager des moments avec leurs collègues, en participant, par exemple, à des évènements ou animations organisés par leur entreprise. Près du tiers en moyenne déclarent y participer dès qu’ils le peuvent. Un enthousiasme surtout exprimé par la génération Z (18-21 ans). 56 % d’entre eux y participent aussi souvent que possible, contre 25 % des 54-65 ans. Tous âges confondus, seulement 13 % des salariés français disent vouloir éviter absolument ce type d’évènement contre 17 % des Anglais et 19 % des Allemands.

Pour plus d'informations sur le marché du snacking en France, découvrez notre étude

LES FRANÇAIS, CHAMPIONS DE LA PAUSE-DÉJEUNER !
DESCLOS Cécile 19 février, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver