LES ÉQUIPEMENTIERS AUTOMOBILES REPRENNENT CONFIANCE
19 mars, 2021 par
LES ÉQUIPEMENTIERS AUTOMOBILES REPRENNENT CONFIANCE
Les Echos Etudes


Plus d’un tiers des équipementiers automobiles européens tablent sur une amélioration de la situation en 2021. Ils estiment, par ailleurs, qu’ils devront fortement faire évoluer leurs offres dans les 5 ans à venir.

La dernière étude réalisée par Pulse Check pour le compte de l’Association européenne des équipementiers automobiles (Clepa) fait apparaître un regain d’espoir chez ces professionnels. Interrogés entre la fin du mois de février et le début du mois de mars sur les perspectives du secteur en 2021, 38 % de ces grands fournisseurs des constructeurs automobiles les jugent positives contre seulement 8 % en septembre 2020. Le ratio d’équipementiers qui estiment, a contrario, que la situation risque de se dégrader d’ici la fin de l’année est, quant à lui, passé de 68 % en septembre 2020 à 31 % en mars 2021. D’un point de vue financier, ils ne sont plus que 11   (contre 15 % en septembre 2020) à pronostiquer des pertes en 2021. 44 % estiment même qu’ils pourraient dégager au moins 5 % de profits sur cette année (contre 20 % en septembre 2020).

S’adapter aux nouvelles demandes

Si les équipementiers retrouvent le moral, ils ont néanmoins conscience que la crise sanitaire n’a pas freiné les transformations en cours dans le secteur automobile et notamment la bascule vers l’électrique. Seulement 4 % des entreprises interrogées n’envisagent pas de changement radical dans leurs pratiques pour les 5 prochaines années. Un taux qui n’a jamais été aussi bas, constate la Clepa. Des changements qui, pour 70 % des équipementiers interrogés, devraient déboucher sur une plus grande concentration du secteur. Ils sont, en outre, 68 % à estimer que les marges vont se réduire sur les composant traditionnels et s’accroître sur les logiciels. Aussi, 61 % des équipementiers interrogés font du développement de nouvelles technologies une priorité et 51 % envisagent un changement d’orientation stratégique, voire de se diversifier en allant sur d’autres marchés comme celui de l’électroménager.

LES ÉQUIPEMENTIERS AUTOMOBILES REPRENNENT CONFIANCE
Les Echos Etudes 19 mars, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver