LES DÉFAILLANCES DANS LE BTP SONT EN RECUL À FIN AOÛT
28 octobre, 2019 par
LES DÉFAILLANCES DANS LE BTP SONT EN RECUL À FIN AOÛT
TIPHANEAUX Sabrina


Près de 14 000 procédures judiciaires ont été lancées sur les 9 premiers mois de l’année. Un chiffre en baisse par rapport à la même période, un an auparavant.

La société Ellisphère a dévoilé les statistiques des défaillances des entreprises françaises à fin août 2019. L’étude fait état de chiffres plutôt encourageants pour le BTP, en proie aux doutes ces derniers mois. Avec 13 968 ouvertures de procédures de redressement judiciaire et de liquidation judiciaire directe enregistrées en 9 mois, le secteur connaît un léger mieux. Car à la même période l’an passé, ce sont 14 278 procédures judiciaires qui avaient été lancées, soit une baisse de 1,6 %.
Mais derrière cette bonne nouvelle, se cache une situation plus problématique pour les professionnels du BTP. Le secteur reste, en effet, le plus touché par les difficultés économiques. À l’échelle nationale, il représente, à lui seul, 27 % de la sinistralité du tissu économique français, menaçant 38 500 postes salariés.

Les plus petites structures sont celles qui payent le plus lourd tribu. 92 % des sociétés en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire dans le BTP sont des TPE. La région Île-de-France est également la plus exposée. Elle comptabilise environ un quart des procédures à elle seule.

Le détail par métier montre la prédominance des entreprises de construction qui représentent 80,3 % des défaillances du BTP contre 15,2 % pour les activités immobilières et 4,5 % pour les matériaux de construction. « Ces professionnels évoluent souvent en sous-traitance, dans les travaux de maçonnerie générale et de gros œuvre (19 %) ou dans le second œuvre comme la peinture et la vitrerie (8 %), l’installation électrique (6,5 %), la menuiserie bois & PVC (6 %) », souligne l’étude. Les constructeurs de maisons individuelles ont particulièrement souffert, impactés par le net recul des permis de construire. Ils enregistrent ainsi une progression des procédures de 7 % sur un an. À l’inverse, les entreprises de travaux publics connaissent un regain d’activité, portée par les investissements des collectivités territoriales à l’approche des élections municipales de 2020, et des vastes chantiers du Grand Paris et du plan Très haut débit.

LES DÉFAILLANCES DANS LE BTP SONT EN RECUL À FIN AOÛT
TIPHANEAUX Sabrina 28 octobre, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver