LES CONSTRUCTEURS ET ÉQUIPEMENTS INNOVENT POUR LE DERNIER KILOMÈTRE
2 mai, 2019 par
LES CONSTRUCTEURS ET ÉQUIPEMENTS INNOVENT POUR LE DERNIER KILOMÈTRE
MEZIANI Hélène


Le durcissement des contraintes environnementales dans les centres-villes force les constructeurs à faire évoluer leur offre.

D’un côté, les besoins de circulation des véhicules de transport augmentent avec les évolutions des pratiques de la distribution, en particulier alimentaire (multiplication des enseignes de proximité), ainsi que le boom des services et livraison à domicile. De l’autre, l’encadrement de la circulation et les contraintes environnementales pour le froid, par exemple, se durcissent : vignettes Crit’Air, normes sur le bruit, limitation du poids total autorisé en charge (PTAC)… Les grandes villes vont, par ailleurs, devoir mettre en place des zones à faible émission, ce qui devrait encore accroître les contraintes pour les transporteurs. Si ces derniers s’adaptent en testant de nouveaux modèles pour le dernier kilomètre, les constructeurs d’utilitaires et de camions et leurs sous-traitants ont également leur rôle à jouer.

Ceux-ci s’emparent ainsi du sujet, et plusieurs industriels ont annoncé, ces dernières années, le lancement de modèles avec des motorisations à énergie alternative. Le GNL est ainsi de plus en plus répandu, et l’électricité commence à prendre des parts de marché (2 % en France, selon Jato Dynamics, y compris hybrides). Mi-avril, c’est, par exemple, Mercedes qui a annoncé la commercialisation prochaine d’un utilitaire zéro émission : le e-Vito. Le constructeur allemand prévoit, par ailleurs, de proposer une motorisation électrique pour l’ensemble de sa gamme d’utilitaires à terme. Sur le marché français, Renault fait la course en tête avec le Kangoo ZE qui concentre la moitié des immatriculations d’utilitaires électriques. D’autres acteurs testent également de nouvelles solutions innovantes, à l’instar d’Anthos Power Normandie qui a mis au point un moteur à air comprimé pour les véhicules utilitaires, notamment pour le dernier kilomètre.

Certains acteurs misent également sur la création de semi-remorques à vocation urbaine, avec une plus grande manœuvrabilité, arguant d’une meilleure efficience de ces véhicules (la consommation d’énergie par tonne transportée est plus faible). Chéreau a ainsi lancé la gamme Citytrailer et Lamberet, le SR2 X-City.

Côté froid, les spécialistes cherchent des solutions moins polluantes, testant de nouvelles technologies et solutions comme l’hydroélectrique ou l’utilisation d’azote cryogénique.

Pour plus d'informations sur le marché français du dernier kilomètre, découvrez notre étude 

LES CONSTRUCTEURS ET ÉQUIPEMENTS INNOVENT POUR LE DERNIER KILOMÈTRE
MEZIANI Hélène 2 mai, 2019
Partager ce poste
Archiver