LES CENTRES COMMERCIAUX ONT PERDU UN QUART DE LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES EN 2020
2 avril, 2021 par
LES CENTRES COMMERCIAUX ONT PERDU UN QUART DE LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES EN 2020
BERVILY Elodie


La crise sanitaire a très fortement impacté l’activité des 38 800 magasins présents dans les centres commerciaux.

Le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) vient de publier le bilan annuel 2020 de l’activité des 839 centres présents en France. Ils représentent 38 800 commerces et 129 Md€ de chiffre d’affaires, soit 5 % du PIB national. Et comme attendu, les résultats sont très fortement impactés par la crise du Covid-19, les confinements et les fermetures de magasins. En effet, le chiffre d’affaires du secteur s’inscrit en baisse de 25,7 % en 2020, par rapport à l’année précédente. Hors périodes de confinement, l’activité accuse un recul bien plus faible, démontrant une certaine résilience du secteur. « En 2020, hors périodes de confinement, la baisse de chiffre d’affaires a été de seulement 6,4 % malgré les couvre-feux et autres contraintes d’accès aux centres commerciaux. Hors fermetures des cinémas et restaurants, vecteur de trafic, la baisse n’a même été que de 3,8 % » expliquent les représentants de la profession.

Avec un recul d’activité de 20,4 %, la catégorie des centres intercommunaux s’est moins effondrée que les centres régionaux (-26,9 %) et les centres commerciaux de cœur de ville (-26,9 % également). Côté secteurs d’activité, ils sont tous à la peine. L’équipement de la personne a été particulièrement affecté par la crise sanitaire avec l’effondrement de près de 30 % de son chiffre d’affaires. Les magasins dédiés à la culture, aux cadeaux et aux loisirs sont en recul de 20 %, la beauté et la santé de 18 % et l’équipement du ménage de 14 %. En raison de la fermeture prolongée des restaurants, la catégorie alimentation spécialisée et restauration affiche une forte baisse de 36 % sur l’ensemble de l’exercice.

Si l’année 2021 s’annonce encore compliquée pour le secteur en raison de la fermeture de centres commerciaux et de magasins « non essentiels » dans les départements les plus touchés par l’épidémie, les membres de CNCC se veulent optimistes. Ils misent notamment sur les 130 Md€ épargnés par les Français en 2020 qui pourraient être réinjectés dans l’économie cette année.

LES CENTRES COMMERCIAUX ONT PERDU UN QUART DE LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES EN 2020
BERVILY Elodie 2 avril, 2021
Partager ce poste
Archiver