Les batteries de voiture
10 juillet, 2003 par
Les batteries de voiture
Les Echos Etudes


La batterie a deux fonctions :
• permettre le démarrage du moteur en transmettant au démarreur l’énergie électrique nécessaire pour l’entraînement ;
• fournir de l’énergie à toutes les composants électriques du véhicule : tableau de bord, feux, autoradio, lèves-vitres, condamnation centralisée, climatisation...
Le fonctionnement d'une batterie automobile, appelée batterie de démarrage, repose sur une réaction chimique entre deux électrodes (une positive et une négative) plongées dans un liquide, l'électrolyte. L'électrode positive est composée de bioxyde de plomb, l'électrode négative de plomb et l'électrolyte d'un mélange d'eau et d'acide sulfurique.
Deux types de batterie existent sur le marché :
• les batteries chargées humides qui sont stockées avec l'électrolyte et doivent donc être utilisées dans l'année qui suit la mise en stockage. Leur durée de vie est inférieure à celle des batteries sèches (entre 10 et 20 % en moins) et leur prix également ;
• les batteries chargées sèches mises en marche lorsque l'utilisateur remplit le bac sans électrolyte avec le liquide livré séparément. Leur prix excède d'un peu plus de 5 % le prix des précédentes.

Par ailleurs on distingue les batteries à faible entretien des batteries sans entretien :
• les batteries à faible entretien sont des batteries humides dont l'autodécharge est plus lente, en particulier grâce à un réservoir d'eau supérieur à celui des batteries
traditionnelles ;
• les batteries sans entretien sont celles qui ne sont pas équipées de bouchon sur la partie supérieure. Elles sont propres, moins dangereuses et leur prix est le même que celui des batteries chargées sèches avec liquide.
Les batteries proposées sur le marché développent dans leur immense majorité une tension nominale de 12 volts, pour les véhicules de tourisme, et de 24 volts pour les véhicules industriels.
L'utilisation régulière de la batterie entraîne peu à peu son usure : la succession des phases de charge et de décharge, les conditions climatiques extrêmes (le froid ou la chaleur), ou même l'inutilisation sont autant de facteurs qui justifient un jour ou l'autre la rechange de la batterie. La durée moyenne de vie d'une batterie constatée en France s'élève à quatre ans.
Le recyclage des batteries s'inscrit dans un circuit particulièrement bien organisé et performant.
On s'attache principalement à la récupération du plomb qui représente 60 % des composants du produit. Le reste des composants recyclés comprend l'acide sulfurique
(20 %) et le plastique (5 %). Le taux de récupération des batteries en France est d’environ 90 %.

Les batteries de voiture
Les Echos Etudes 10 juillet, 2003
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver