L’enseigne attire de plus en plus de pharmaciens d’officine
4 août, 2016 par
L’enseigne attire de plus en plus de pharmaciens d’officine
CHARRONDIERE Hélène

Les Pharmaciens Associés et Objectif Pharma, deux groupements issus du monde coopératif, viennent d’annoncer leur passage à l’enseigne

Si l’enseigne représente encore une forme d’organisation minoritaire parmi les pharmaciens, elle fait néanmoins de plus en plus d’émules parmi la profession officinale. Apparues au milieu des années 2000, au moment où la Commission européenne faisait pression sur la France pour ouvrir le capital des pharmacies, 17 groupements rassemblent aujourd’hui quelque 6 700 points de vente qui adhérent à tout ou partie des concepts d’enseigne qui leurs sont proposés (soit un quart environ du réseau officinal). Avec les annonces récentes des deux coopératives Pharmaciens Associés et Objectif Pharma (respectivement 270 et 600 officines), ce nombre pourrait à court-moyen terme passer la barre des 30 % du réseau officinal, dans l’hypothèse évidemment où la totalité de leurs adhérents acceptent de basculer sous ces deux nouvelles enseignes.

Filiale du groupe de distribution Astera, le réseau Les Pharmaciens Associés travaille à un projet d’enseigne depuis le début de l’année. Sachant que son président, Patrick Rémond, préfère plutôt parler de « concept store » reposant à la fois sur une offre renforcée de services aux patients et sur le lancement d’une marque propre (gammes blanches, produits d’hygiène...). Une phase pilote est prévue d’ici la fin de l’année, qui permettra de tester ce nouveau concept dans 4 ou 5 officines adhérentes, avant un déploiement au niveau national à partir de début 2017.

Quant à Objectif Pharma, réseau adossé à la coopérative Welcoop, son concept d’enseigne devrait séduire plus de la moitié de ses adhérents, si l’on en croit l’accueil positif que cette annonce a reçu lors du dernier congrès du groupement. Mais contrairement à son concurrent, Welcoop peut s’appuyer sur un premier retour d’expérience grâce à Wellpharma, un concept d’enseigne créé début 2016 et qui réunit déjà 90 pharmacies adhérentes au groupement. 

Ces deux passages à l’enseigne illustrent le virage stratégique que prennent actuellement un nombre croissant de pharmaciens, prêts à renoncer à une partie de leur indépendance pour rejoindre des réseaux organisés en commerce associé. Rappelons qu’il s’agit d’une forme d’organisation particulièrement dynamique dont le chiffre d’affaires progresse depuis 2010 de 3 à 4 % par an, soit un différentiel positif de 2 à 3 points par rapport à la croissance du réseau officinal sur la même période.  

L’enseigne attire de plus en plus de pharmaciens d’officine
CHARRONDIERE Hélène 4 août, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver