L’ENGOUEMENT POUR LE COMMERCE DE PROXIMITÉ SE POURSUIT
La pandémie a incité les consommateurs à effectuer davantage d’achats auprès des petits commerçants et cette tendance devrait perdurer.
9 juillet, 2021 par
L’ENGOUEMENT POUR LE COMMERCE DE PROXIMITÉ SE POURSUIT
BERVILY Elodie

Une étude Sendinblue, spécialiste du marketing digital, réalisée le mois dernier avec CITE Research, a analysé les comportements d’achat des consommateurs français, allemands, britanniques et américains pendant et après la crise sanitaire. Au plus fort de la pandémie, les consommateurs se sont largement tournés vers les petits commerces de proximité pour leurs courses du quotidien. Selon les résultats de cette étude, cette tendance s’est ancrée dans les habitudes de consommation. En effet, 44 % des consommateurs interrogés indiquent effectuer aujourd’hui davantage d’achats auprès des petits commerces qu’avant la pandémie, en particulier les plus jeunes (46 % des membres de la génération Z et 51 % des Millenials). Et cette tendance devrait perdurer puisque 92 % des consommateurs dans le monde envisagent de de maintenir ou d’augmenter leurs achats auprès de leurs commerçants de proximité.

En France, la situation est similaire. Depuis le premier confinement, près d’un consommateur sur deux (45 %) achète plus dans les petits commerces et 58 % des Français se déclarent prêts à continuer à le faire à l’avenir. Ils sont également 61 % à vouloir continuer à effectuer des achats en ligne auprès des petites entreprises quand c’est possible. Pour les Français, cet engouement pour la proximité s’explique par leur envie de soutenir une économie locale (60 % des personnes interrogées) et par le sentiment de se sentir désormais plus en phase avec les commerces de petite taille (53 %).
L’ENGOUEMENT POUR LE COMMERCE DE PROXIMITÉ SE POURSUIT
BERVILY Elodie 9 juillet, 2021
Partager ce poste
Archiver