LE VIN, UN ÉLÉMENT CENTRAL D’UN REPAS RÉUSSI AU RESTAURANT
17 décembre, 2019 par
LE VIN, UN ÉLÉMENT CENTRAL D’UN REPAS RÉUSSI AU RESTAURANT
DESCLOS Cécile


Malgré des tarifs jugés élevés, le vin est pour les Français un incontournable d’un repas réussi au restaurant, selon un sondage de OpinionWay réalisé pour le salon Wine Paris.

OpinionWay, pour le salon des vins Wine Paris, a passé au crible les comportements de consommation de vin des Français au restaurant(1). Tour d’horizon des principaux enseignements de l’étude.
Le vin, contributeur essentiel à la réussite d’un repas au restaurant
Plus de 80 % des personnes interrogées déclarent boire du vin (contre 72 % pour la bière et 70 % pour les spiritueux). Et 85 % des consommateurs estiment que la qualité du vin joue un rôle majeur pour garantir la réussite d’un repas au restaurant. « La restauration est considérée comme un relais de croissance important par la filière viticole », commente la directrice générale du salon Wine Paris, Pascale Ferranti, dans Les Échos.
Des tarifs jugés trop élevés, notamment à Paris
Le prix est un critère de choix déterminant (pour 88 % des sondés), tout autant que la région de production (87 %). Toutefois, le prix du vin au restaurant est jugé trop élevé par 84 % des consommateurs, qui plus est par les hommes (88 %) et les 50-64 ans (90 %). Et ce sont les Parisiens les plus pénalisés au niveau des prix. Dans les restaurants gastronomiques, la bouteille de vin, au prix moyen de 40 €, est facturée 26 % plus cher dans la capitale qu’en région. De même au verre, le prix moyen atteint 9,10 €, soit 17 % de plus qu’en province. De leur côté, les restaurants ou bistrots indépendants de quartier affichent à Paris un prix moyen de 22,50 € la bouteille et de 6,30 € le verre, soit respectivement 15 % et 17 % plus cher qu’en région.
Une offre insuffisante de vins respectueux de l’environnement
69 % des consommateurs apprécient qu’on leur donne des explications sur les certifications bio, biodynamiques ou écoresponsables. Mais l’offre, quand elle existe, est jugée trop souvent limitée à quelques références par une très large majorité de Français (82 %), notamment les Parisiens (86 %).
Une forte appétence pour la consommation locale et les découvertes
83 % des consommateurs de vin au restaurant apprécient y consommer du vin issu d’une production locale. Ce taux est encore plus élevé dans certaines régions disposant d’un terroir particulièrement important : il grimpe à 89 % pour les habitants de Nouvelle-Aquitaine, 91 % pour les habitants de Franche-Comté et 92 % pour les habitants d’Occitanie. Mais les consommateurs (79 %) aiment également faire des découvertes de vin au restaurant.
Des consommateurs en demande de conseils
Les consommateurs sont demandeurs de conseil. Ils sont 28 % à aimer être conseillés spontanément par les serveurs et sommeliers, contre 13 % choisissant sans conseils et 58 % préférant choisir seuls mais avec la possibilité de demander un conseil. Cette attente pour une aide spontanée est plus élevée chez les jeunes (43 %) et chez les femmes (35 %). Dans ce contexte, les restaurateurs doivent faire preuve de pédagogie pour expliquer les origines et caractéristiques des vins qu’ils proposent, sachant que 26 % des Français admettent ne pas commander de vin au restaurant parce qu’ils ne savent pas quoi choisir. Cette proportion grimpe à 37 % chez les consommateurs parisiens. Concernant les conseils attendus, ils concernent principalement l’accord mets et vins (54 %), plus rarement un avis pour départager plusieurs vins (30 %) ou la description précise d’un vin (14 %). L’étude pointe « la nécessité d’avoir un serveur en salle qui puisse conseiller. Et ce pour tous les types de restaurants, pas seulement pour ceux haut de gamme ».
(1) Étude réalisée entre le 31 octobre et le 18 novembre 2019 auprès d’un échantillon de 2 125 personnes âgées de 18 ans et plus et représentatives de la population française.

LE VIN, UN ÉLÉMENT CENTRAL D’UN REPAS RÉUSSI AU RESTAURANT
DESCLOS Cécile 17 décembre, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver