LE TOURISME FRANCILIEN SE REDRESSE ET SE RAPPROCHE DES NIVEAUX PRE-COVID
Après un premier semestre d'activité avec une fréquentation et des recettes encore en deçà de 2019, le redressement a été marqué cet été avec des performances proches du niveau pré-Covid.
6 septembre, 2022 par
LE TOURISME FRANCILIEN SE REDRESSE ET SE RAPPROCHE DES NIVEAUX PRE-COVID
DESCLOS Cécile


Après deux années de pandémie, le tourisme francilien, qui a été durement touché par les restrictions sanitaires, reprend progressivement des couleurs en 2022. La reprise a, en effet, été encourageante sur le 1er semestre 2022 comparée à 2021 et s’est accélérée au cours de l’été pour se rapprocher du niveau pré-Covid.

Redémarrage au premier semestre
La Région Île-de-France a accueilli 18,2 millions de touristes (visiteurs passant au moins une nuitée) sur le 1er semestre 2022, soit un bond de 218 % comparé à la même période en 2021, mais un recul de 23 % par rapport à 2019. Côté clientèles, 60 % des touristes sont français, (soit 10,8 millions, en retrait de 18 % par rapport à 2019). Avec 7,4 millions de touristes internationaux, 30 % de clientèle internationale manque toujours à l’appel comparé à 2019, en raison de l’absence des touristes asiatiques, principalement chinois. Côté recettes, celles-ci s’élèvent à 7 Md€, soit un gain de 5 Md€ par rapport à 2021, mais encore un manque à gagner de 3 Md€ par rapport à 2019, selon le comité régional du tourisme (CRT) Paris Île-de-France.

Au niveau des hébergements touristiques, la reprise est notable pour l’hôtellerie. La fréquentation hôtelière a, en effet, atteint 29,4 millions de nuitées sur le 1er semestre 2022, soit le quadruple comparé à la même période en 2021 (rebond de 300 %), mais 14 % de moins qu’en 2019. Toutefois, l’écart avec 2019 s’amenuise de mois en mois passant de -42 % en janvier à -11 % en juin. Le taux d’occupation des hôtels franciliens est ainsi de 83,1 % en juin 2022 (vs 88 % en juin 2019 et 39,3 % en juin 2021). La reprise est plus mesurée pour les meublés et locations saisonnières. À ce titre, la fréquentation totalise 3,5 millions de nuitées réservées au 1er semestre, en progression de 100 % par rapport à 2021, mais demeure inférieure de 28 % par rapport à 2019.

Embellie estivale
L’embellie s’accélère à l’été 2022. Le niveau avant-Covid est quasi retrouvé. La fréquentation touristique est estimée à 12,6 millions, soit une baisse de seulement 6 % par rapport à 2019. Les Américains représentent 20 % des visiteurs étrangers et sont la première clientèle internationale. Certaines nationalités ont même été plus nombreux qu’en 2019 : les Italiens (+33 %), les Espagnols (+8 %) et les Allemands (+1 %).
LE TOURISME FRANCILIEN SE REDRESSE ET SE RAPPROCHE DES NIVEAUX PRE-COVID
DESCLOS Cécile 6 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver