LE PEUPLE CHEROKEE DEMANDE À JEEP DE DÉBAPTISER SON 4X4
26 février, 2021 par
LE PEUPLE CHEROKEE DEMANDE À JEEP DE DÉBAPTISER SON 4X4
Les Echos Etudes


Le chef de la nation amérindienne Cherokee a saisi Jeep, pour que le plus célèbre 4x4 de la marque américaine change de nom.

Propriété du nouveau groupe automobile Stellantis qui rassemble PSA et Fiat Chrysler, Jeep a été récemment interpellé par Chuck Hoskin Jr, le chef de la nation amérindienne Cherokee, afin que le constructeur américain n’utilise plus leur nom pour baptiser ses produits. « Je suis sûr qu’il n’y avait pas de mauvaise intention, mais cela ne nous honore pas d’avoir notre nom inscrit sur le côté d’une voiture » a rappelé le chef Cherokee dans une interview donnée au magazine américain Car and Driver le 20 février dernier.

Le modèle phare de la marque

Lancé en 1974, le 4x4 Cherokee est un des modèles les plus populaires de la marque Jeep. À en croire le magazine Car and Driver, les véhicules Cherokee et Grand Cherokee ont représenté 40 % des ventes totales de Jeep en 2020. Rebaptisé « Liberty » sur le marché nord-américain entre 2002 et 2013, le 4x4 a depuis repris le nom de la nation amérindienne sans que les instances représentatives de cette dernière n’aient été consultées.

Une situation qui, au-delà du véhicule de Jeep, est de moins en moins bien tolérée par les nations amérindiennes qui ont déjà obtenu de l’équipe de football américain les « Redskins » de Washington et de celle de baseball de Cleveland (Indians) qu’elles changent de nom. « Nous espérons que le mouvement de renoncer à utiliser les noms et les représentations des tribus ou à vendre des produits sans notre consentement se poursuivra » a récemment indiqué Chuck Hoskin Jr au Wall Street Journal, ajoutant que plutôt qu’un affrontement, une véritable coopération devait s’opérer entre les nations amérindiennes et ceux qui souhaitent utiliser leurs noms ou leurs symboles. Une négociation est donc possible, ce qui a conduit les responsables de Jeep à affirmer qu’ils étaient « plus que jamais, engagés dans un dialogue respectueux et ouvert avec le chef de la nation Cherokee, Chuck Hoskin Jr ». À voir si cette amorce de dialogue débouchera sur un accord ou conduira Jeep à rebaptiser ses véhicules.

LE PEUPLE CHEROKEE DEMANDE À JEEP DE DÉBAPTISER SON 4X4
Les Echos Etudes 26 février, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver