Le nouveau dispositif de prévention des sorties de routes est arrivé !
12 novembre, 2015 par
Le nouveau dispositif de prévention des sorties de routes est arrivé !
Les Echos Etudes


Les autorités chargées des services de la voirie vont expérimenter un dispositif innovant d’alerte sonore des usagers par fraisage en rive droite de chaussées sur les autoroutes A31 et A35. L’objectif affiché est de tester une alternative aux barrettes sonores souvent trop « légères » pour absorber les roues des véhicules les plus lourds.

Par arrêté du 8 octobre dernier, le gouvernement a autorisé les services de la voirie des autoroutes A31 et A35 à remplacer les ailettes par un dispositif de fraisage de la partie droite de la chaussée. Afin de renforcer la vigilance au volant et de combattre tous les facteurs qui réduisent l’attention portée à la conduite, le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) avait pris la décision en 2011 d’installer des dispositifs d’alerte sonore sur l’ensemble des autoroutes françaises, au fur et à mesure de la réalisation de travaux. Aujourd’hui, laces de remplacer les bandes thermoplastiques en bordures des autoroutes les plus fréquentées, les autorités ont décidé de tester une alternative durable aux barrettes sonores. C’est donc en fraisant sur une profondeur de 5 à 15 mm et sur une largeur de 10 à 30 cm que les services de voirie espèrent accroître la durabilité et l’efficacité des avertisseurs de franchissement.

Le choix de l’autoroute Lorraine-Bourgogne (A31) qui charrie près de 100 000 véhicules par jour à hauteur de la Croix d’Hauconcourt et de l’autoroute des cigognes (A35) qui accueille chaque jour un nombre croissant de poids lourds n’a donc pas été fait au hasard.

Le nouveau dispositif de prévention des sorties de routes est arrivé !
Les Echos Etudes 12 novembre, 2015
Partager ce poste
Archiver