L’ARTISANAT DU BÂTIMENT A REBONDI EN FIN D’ANNÉE
25 janvier, 2021 par
L’ARTISANAT DU BÂTIMENT A REBONDI EN FIN D’ANNÉE
TIPHANEAUX Sabrina


Après une reprise timide au 3e trimestre 2020, les petites entreprises du bâtiment ont redressé la barre sur les derniers mois. Sur l’ensemble de l’année, l’activité recule de 9 %.

Enfin, la reprise se fait sentir dans l’artisanat du bâtiment. La Capeb (confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) a publié, ce mercredi 20 janvier, un bilan du 4e trimestre 2020 qui redonne du baume au coeur, après l’effondrement du printemps. Car au plus fort de la pandémie, le BTP avait dû fermer 90 % de ses chantiers. Le secteur avait amorcé un redémarrage en douceur au 3e trimestre (+0,5 %), mais bien insuffisant pour remonter la pente. Les derniers chiffres qui viennent d’être dévoilés font état, en revanche, d’une belle accélération sur les derniers mois. Au 4e trimestre, l’activité des artisans du bâtiment a progressé de 1,5 %, comparé à la même période l’année précédente. Ce résultat tient en grande partie au rebond de l’activité dans le neuf, en hausse de 2,5 %, contre 1 % au trimestre précédent. La reprise n’a pas été aussi marquée dans l’entretien-amélioration, avec une petite progression de 1 % contre 0 % le trimestre précédent.

Chute historique

Malgré ce sursaut, l’artisanat du bâtiment est loin d’avoir rattrapé tout son retard. L’activité a reculé de 9 % en 2020, une chute historique mais moins violente qu’anticipée au printemps. Autre source de satisfaction, le secteur a créé 15 000 emplois durant cette année chaotique. Pour 2021, la Capeb table sur une croissance de 5 % à 6 % de l’activité, qui relèverait davantage d’un rebond technique que d’une véritable reprise. Car les deux prochaines années s’annoncent très incertaines. La persistance de l’épidémie début 2021 devrait continuer de contraindre les projets d’investissement et d’entacher la confiance des ménages, même si, note la confédération, le démarrage de la campagne de vaccination à grande échelle, le montant d’épargne accumulé par les ménages et la mise en œuvre du plan France Relance sont autant d’éléments qui devraient soutenir la reprise du secteur.

L’ARTISANAT DU BÂTIMENT A REBONDI EN FIN D’ANNÉE
TIPHANEAUX Sabrina 25 janvier, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver