LA RECONQUETE DU TOURISME EN FRANCE : LES PROPOSITIONS DES LEADERS DU MARCHE
Les leaders de l'industrie du tourisme s'engagent pour la relance et la transformation du secteur.
2 novembre, 2021 par
LA RECONQUETE DU TOURISME EN FRANCE : LES PROPOSITIONS DES LEADERS DU MARCHE
DESCLOS Cécile


L’Alliance France Tourisme (AFT), qui regroupe les entreprises leaders de l’industrie du tourisme (Accor, Belambra Clubs, Compagnie des Alpes, Pierre & Vacances…), vient de publier dans un rapport sa stratégie nationale de reconquête à 10 ans. Celle-ci part du constat que ce secteur, pilier de l’économie française avec 8 % du PIB et plus de 2 millions d’emplois, qui peine aujourd’hui à se relever d’une crise sans précédent, doit surmonter deux difficultés de taille : d’un côté, la crise structurelle des ressources humaines, et de l’autre, la fragilité financière des entreprises qui freine leur capacité d’investissement pour répondre aux exigences croissantes des clients. Dans ce contexte, pour conserver sa position de première destination touristique mondiale, le secteur doit donc à la fois relever le « défi du redressement et de la transformation vers un tourisme d’excellence, numérique et responsable ». À ce titre, l’AFT formule des propositions clés pour la relance du secteur avec cinq propositions au bénéfice des territoires et cinq propositions au bénéfice des entreprises et des salariés.

Les propositions au bénéfice des territoires

- Développer des parcours s’appuyant sur des thématiques fortes, sur le modèle des Routes des vins, en élargissant cette démarche à d’autres thématiques comme l’Histoire ou les Sports extrêmes (sports nautiques dans les outre-mer) ;

- Renforcer l’accessibilité « point à point » en matière de transport sur les derniers kilomètres et le transport sur place ;

- Soutenir le retour des jeunes générations dans les territoires touristiques de l’Hexagone ;

- Elargir la diffusion des chèques vacances ;

- Favoriser la création de pôles de compétitivité touristiques sur les territoires.

Les propositions au bénéfice des entreprises et des salariés

- Relever le défi de la crise des ressources humaines en finançant l’emploi via l’entreprise et non plus les dispositifs de chômage ou de chômage partiel, en instaurant une réduction des charges salariales proportionnelle et progressive selon l’accroissement de la masse salariale (en nombre de salariés et non au sens budgétaire);

- Faire en sorte que la France soit une nation qui forme à des métiers plutôt qu’une nation qui délivre des diplômes via la création d’instituts de formation et/ou d’écoles spécialisées, le développement de l’apprentissage et de la logique de « passerelles » ;

- Répondre aux enjeux spécifiques des saisonniers et apporter des solutions à la vie professionnelle quotidienne des saisonniers avec notamment la création d’un Pass Saisonnier de Retour à l’Emploi (remboursement des frais de déplacement aller-retour, participation au logement saisonnier, semaine de formation) ;

- Réguler les relations entre les acteurs, notamment les GAFAM : il s’agit en particulier de renforcer juridiquement l’encadrement de la relation avec les OTA’s afin que les commissions qui leur sont versées ne puissent s’appliquer qu’aux prix en HT encaissés par les hébergeurs et les restaurateurs, et non pas aux prix TTC ;

- Simplifier réellement les démarches administratives et la lisibilité des offres de tourisme en France : création d’un guichet unique des services de l’Etat pour les professionnels du tourisme, clarification des labels et classifications du tourisme ainsi que leur attribution.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur les nouveaux marchés de l'immobilier de tourisme et de loisirs 

LA RECONQUETE DU TOURISME EN FRANCE : LES PROPOSITIONS DES LEADERS DU MARCHE
DESCLOS Cécile 2 novembre, 2021
Partager ce poste
Archiver