LA PLACE DES CHAÎNES INTÉGRÉES DANS LE PAYSAGE HÔTELIER FRANÇAIS EN 2021
Les chaînes intégrées ne représentent que 18 % du parc hôtelier français, mais captent plus de 40 % des capacités d’accueil de l’hôtellerie hexagonale.
28 septembre, 2021 par
LA PLACE DES CHAÎNES INTÉGRÉES DANS LE PAYSAGE HÔTELIER FRANÇAIS EN 2021
DESCLOS Cécile


Coach Omnium a publié son 24e panorama des chaînes intégrées présentes en France. Tour d’horizon de quelques indicateurs clés sur 2021.

Un parc qui plafonne

Le parc hôtelier intégré hexagonal se développe au ralenti. Il culmine en effet aux alentours de 3 000 adresses, et ce depuis le milieu des années 2000. En 2021, celui-ci s’établit à 3 166 hôtels (contre 3 156 adresses en 2018) pour 268 727 chambres. Le marché français rassemble 90 enseignes commerciales de chaînes intégrées recensées.

Des capacités d’accueil élevées

Les chaînes intégrées ne regroupent que 18 % des hôtels français, mais représentent 42 % des chambres et drainent 52 % des nuitées. Elles détiennent des capacités d’accueil trois fois supérieures à celles des indépendants (85 chambres par hôtel contre 26 chez les indépendants). Par ailleurs, le niveau de pénétration des chaînes intégrées dans l’hôtellerie française (18 %) est nettement supérieur aux autres pays européens (2 à 11 % en moyenne), d’où la place stratégique du marché hexagonal pour les chaînes hôtelières en Europe.

Une forte concentration

Trois groupes hôteliers captent 85 % du parc intégré en France. Accor (1 536 unités) caracole de loin en tête avec 48,5 % du parc. Son challenger, Louvre Hotels (844 adresses), détient 26,7 % du parc. B&B Hotels (300 hôtels) occupe la troisième place avec 9,5 % de l’offre hôtelière.

Les gagnants et les perdants

Le quatuor de tête des développeurs depuis 2018 sur le sol français est occupé par Kyriad (+48 unités en 3 ans, dont Kyriad Prestige & Direct), B&B Hotels (+34), Ibis Styles (+17) et Novotel (+17). À noter que ces gains d’hôtels peuvent correspondre à des reprises, à des créations, à des franchises ou encore à des changements de marques entre concurrents ou à l’intérieur d’un même groupe hôtelier.

Côté perdants, Coach Omnium indique que 17 enseignes ont perdu des hôtels au cours des 3 dernières années. Certaines enseignes ont même été confrontées à d’importantes pertes de franchisés d’où une dégringolade de leur parc hôtelier : Balladins (33 unités en 2021 vs 185 en 2008), Campanile (288 adresses en 2021 vs 326 en 2010), hotelF1 (162 hôtels en 2021 vs 262 en 2010), Choice (61 adresses en 2021 contre 133, 10 ans auparavant).

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur les marchés de la promotion immobilière post covid

LA PLACE DES CHAÎNES INTÉGRÉES DANS LE PAYSAGE HÔTELIER FRANÇAIS EN 2021
DESCLOS Cécile 28 septembre, 2021
Partager ce poste
Archiver