LA MODE DES SUV INQUIETE L'AIE
Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie s'inquiète de la multiplication des SUV thermiques. Il invite les États à durcir la réglementation de ces véhicules plus lourds, plus encombrants et plus polluants que les autres.
5 février, 2024 par
LA MODE DES SUV INQUIETE L'AIE
LES ECHOS ETUDES
Crédit photo : Droits réservés

En 2023, plus d’une voiture sur 2 vendues en Europe appartenait à la famille des SUV. En France, ils ont représenté, selon AAA Data, 46,6 % des immatriculations, en hausse de 19,8 % sur un an. Une tendance qui a incité Fatih Birol, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dont le rôle, outre de surveiller les marchés mondiaux de l’énergie, est d’accompagner les États dans la transition écologique à sonner l’alarme lors d’un entretien donné au journal Les Échos.

La raison : ces véhicules de plus en plus populaires émettent 20 % de plus de CO2 que les berlines classiques en raison de leur poids plus élevé, mais aussi de leur faible efficacité aérodynamique. « Ils représentent la cinquième source mondiale de CO2, avec un milliard de tonnes de gaz à effet de serre relâchés dans l’atmosphère chaque année, soit plus que l’ensemble des émissions du Japon », rappelle le quotidien en se basant sur des chiffres de l’AIE.
Le succès de ce type de véhicules thermiques (15 % des véhicules circulant dans le monde en 2023) est de nature à reporter durablement les gains de réduction d’émission de gaz à effet de serre générés par les débuts d’électrisation du parc automobile mondial (5 % en 2023).

Trop gros
Les SUV ne sont pas seulement plus lourds que les berlines, ils sont également plus encombrants. Dans un récent rapport, l’ONG Transport et environnement (T&E) rappelait ainsi que la largeur moyenne des voitures vendues en Europe avait, sur les 6 dernières années, augmenté de 2,5 cm, dépassant désormais 180 cm.
Un élargissement moyen en grande partie porté par les SUV, comme par exemple, le BMW X5 (200,4 cm), le Mercedes Benz GLS (195,6 cm), le Land Rover Range Rover Sport (199 cm), le VW Touareg (198,4 cm) ou encore le Dodge RAM, le pick-up américain importé le plus vendu en Europe (208,5 cm).
Des véhicules, très présents en ville qui, compte tenu de leur taille, créent des tensions de circulation avec les autres usagers mais aussi de partage des espaces de stationnement. Ce qui fait dire à Fatih Birol qu’il « est vital de résoudre les problèmes qu’ils soulèvent en matière de demande supplémentaire d’énergie, d’espace public occupé et de danger supplémentaire qu’ils représentent pour les piétons », invitant les « autorités à aller vers davantage de réglementations ».
Ces règlementations pourraient prendre la forme d’un régime fiscal spécifique, comme c’est le cas en France, en Norvège ou en Irlande avec l’application d’un malus à l’achat, ou de tarifs de parking plus élevés à l’instar de ce qui devrait bientôt être mis en place à Paris.

Copyright : Les Echos Publishing
Pour aller plus loin, découvrez nos études sur le secteur automobile.
LA MODE DES SUV INQUIETE L'AIE
LES ECHOS ETUDES 5 février, 2024
Partager ce poste
Archiver