LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL N’A PAS PERMIS DE RELANCER LES VENTES DE TÉLÉVISEURS
14 juin, 2019 par


Le marché des téléviseurs fait face à une baisse de la demande et l’appétence des consommateurs pour des produits de plus haute qualité se confirme.

Avec l’apparition des plates-formes de streaming et la démocratisation des smartphones, le marché français de la TV souffre, depuis plusieurs années, d’une baisse structurelle de la demande. Mais les grands évènements sportifs ont toujours été un déterminant fondamental de la dynamique du marché. En 2016, avec le déroulement de l’Euro de football en France, les ventes de téléviseurs avaient progressé de 28 % par rapport à l’année précédente. Mais en 2017, faute de compétition sportive majeure, elles ont chuté de 31 %, passant de 6,5 millions à 4,5 millions de pièces vendues sur l’année, selon les chiffres de GfK pour le SNPTV (Syndicat National de la Publicité Télévisée). Toutefois, chose surprenante, les ventes de télévisions en France ont stagné en 2018 alors que la Coupe du monde de football se déroulait la même année. L’évènement a quand même permis d’accroître de 63 % les ventes de téléviseurs au mois de juin par rapport à celles de juin 2017, mais cette dynamique s’est avérée insuffisante pour relancer la croissance du marché sur l’ensemble de l’année.

Parallèlement à cette diminution de la demande, les consommateurs affichent des préférences pour les produits hauts de gamme. En effet, les ventes de téléviseurs Ultra HD/4k ont progressé de 50 % en 2018 et 66 % des consommateurs équipés de téléviseurs disposent d’une TV connectée au 2e trimestre 2018, toujours selon GfK. Ainsi, le prix moyen d’un téléviseur a progressé de 4 % en 2018 à 463 €, après une hausse de 15 % en 2017.

14 juin, 2019
Partager ce poste
Archiver