LA COMMANDE PUBLIQUE SE REDRESSE NETTEMENT
Les derniers chiffres publiés par l’Assemblée des communautés de France et la Banque des territoires confirment une reprise ferme et continue des achats publics en 2021. Le BTP est l’un des grands gagnants de cette embellie.
4 octobre, 2021 par
LA COMMANDE PUBLIQUE SE REDRESSE NETTEMENT
TIPHANEAUX Sabrina

La commande publique a démarré l’année en trombe. Le volume des achats passés par le secteur public a progressé de 43 % au 1er semestre 2021, par rapport aux 6 premiers de 2020. C’est ce qui ressort de la dernière édition du baromètre de la commande publique, publié par l’Assemblée des communautés de France (AdCF) et la Banque des territoires.
Cette envolée des investissements trouve son explication en partie dans un effet de base extrêmement favorable. Car le 1er semestre 2020, marqué par la paralysie du 1er confinement, et le report de trois mois du second tour des élections municipales, s’était soldé par une baisse historique de 26 % du volume d’achats.
Mais la comparaison avec la période pré-Covid confirme la vitalité de la reprise. Entre janvier et juin 2021, les acheteurs publics ont passé pour 47,7 Md€ de commandes, soit un montant 6 % supérieur à ce qu’il avait été en 2019. Le volume d’achats réalisés retrouve ainsi ses niveaux record des années 2012 et 2013.

Reprise des grands chantiers
Si toutes les catégories d’acheteurs publics ont fortement augmenté leurs dépenses, les grands opérateurs ont particulièrement dopé leurs investissements. La plupart d’entre eux, comme la RATP, la SNCF, Aéroport de Paris, ou encore, les compagnies d’autoroute ont relancé d’ambitieux projets retardés par la crise sanitaire. Au total, sur les 6 premiers mois de l’année, ils ont passé pour 2,8 Md€ de commandes, soit 64 % de plus que l’année précédente et même 41 % par rapport à 2019. Les collectivités locales ont également été aux avant-postes de la reprise, avec un rebond de 49 % de leurs achats, pour un montant dépassant les 28 Md€.
Presque tous les secteurs ont profité de l’accélération des achats publics sur cette première moitié de l’année. La construction arrive sur la première marche du podium, avec un montant de marchés de travaux dans le neuf en hausse de 68 %, à 6,9 Md€. Mais le secteur de la rénovation n’est pas en reste. Le carnet de commande a atteint les 9,3 Md€ au 1er semestre 2021, retrouvant presque son niveau de 2019.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le l'immobilier étudiant à l'horizon 2022-2025.
LA COMMANDE PUBLIQUE SE REDRESSE NETTEMENT
TIPHANEAUX Sabrina 4 octobre, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver